"Cabinet noir de l'Elysée" : Fillon fait un joli coup de pub à "Bienvenue Place Beauvau", déjà en rupture de stock chez Amazon

"Cabinet noir de l'Elysée" : Fillon fait un joli coup de pub à "Bienvenue Place Beauvau", déjà en rupture de stock chez Amazon

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
LIBRAIRIE - François Fillon a offert un joli coup de pub à "Bienvenue Place Beauvau". Un ouvrage qui vient de sortir et auquel il s'est référé jeudi pour dénoncer un soi-disant "cabinet noir" constitué par François Hollande pour surveiller les hommes politiques qui le gênent.

Gros coup de projecteur sur le dernier ouvrage consacré à l'exercice du pouvoir du président Hollande. François Fillon, cherchant à démontrer que le président de la République est à l'origine des fuites judiciaires qui ternissent son image depuis fin janvier, a évoqué ce jeudi 23 mars 2017 Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d'un quinquennat, sorti le jour même en librairie.


Le candidat de la droite et du centre a lancé cette charge alors qu'il était l'invité de l'Émission politique de France 2. Non seulement 3,3 millions de téléspectateurs l'ont entendu en direct mais surtout cette séquence a été largement relayée par les médias. Et ses mots ont été forts : il a dénoncé un "scandale d'Etat", reprochant à François Hollande d'avoir constitué un "cabinet noir" à l'Elysée.

En vidéo

François Fillon accuse François Hollande

En rupture de stock chez Amazon le lendemain de sa sortie

"Il y a un livre qui sort ces jours-ci [...] sur le ministère de l'Intérieur et la place Beauvau, qui explique que François Hollande fait remonter toutes les écoutes judiciaires qui l'intéressent à son bureau [...] comment il est branché directement sur Bercy, sur Tracfin [...] comment il est au courant des moindres faits, des moindres filatures, y compris concernant son ancien Premier ministre Manuel Valls", a développé François Fillon sur la chaîne du service publique.


Des propos qualifiés le soir même "d'allégations mensongères" dans un communiqué de l'Elysée. Et immédiatement démentis par Didier Hassoux, l'un des coauteurs également journaliste au Canard enchaîné, dénonçant, sur France Info, une instrumentalisation de son livre par un homme "aux abois", qui "essaye de faire un coup". Et cela semble fonctionner, sur le plan médiatique d'abord mais aussi, par ricochet, sur le plan marketing. En quelques heures, l'ouvrage s'est retrouvé numéro un des ventes sur le site Amazon, où il est déjà "temporairement en rupture de stock". Amazon, contacté par nos soins, n'a pas encore pu nous indiquer combien d'exemplaires avaient déjà été commandés.

Déjà un second tirage de 50.0000 exemplairesPorte-parole chez Robert Laffont

Pour son éditeur Robert Laffont, cela ne fait pourtant aucun doute : "Les ventes ont démarré très fort pour ce type d'enquête qui porte à la fois sur la politique et le fonctionnement de la police", commente une porte-parole de la maison d'éditions, jointe par LCI. "Nous recevons énormément de demandes des libraires depuis ce matin. Le livre, initialement tiré à 30.000 exemplaires va ainsi faire l'objet d'un second tirage de 50.0000 exemplaires", précise-t-elle.


 A La Griffe noire, une librairie de Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne, la déferlante attendue n'a pas encore eu lieu. "Nous n'avons vendu aucun des six exemplaires en rayon depuis hier mais ce n'est généralement pas en cours de semaine que les clients achètent ce type de livre", indique un vendeur joint par LCI. Il faudra donc attendre ce week-end pour prendre la température.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter