Nouvelles révélations du Canard Enchaîné sur Fillon : "C'est un non-événement", estime Bruno Retailleau sur LCI

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
RÉPLIQUE - Après les nouvelles révélations du Canard Enchaîné sur un prêt non déclaré obtenu par François Fillon en 2013, Bruno Retailleau est venu défendre son candidat et dénonce un acharnement.

Invité d’Audrey Crespo-Mara sur LCI ce mercredi 8 mars, Bruno Retailleau, le plus fidèle des lieutenants de François Fillon, est venu défendre son candidat après les nouvelles révélations du Canard Enchaîné. Selon l’hebdomadaire, François Fillon n’aurait pas déclaré un prêt de 50.000 euros, sans intérêt, obtenu en 2013 de la part de l’homme d’affaire Marc Ladreit de Lacharrière, patron de la Revue des Deux Mondes.

Pour son coordinateur de campagne Bruno Retailleau, ces nouvelles révélations du Canard Enchaîné sont "un non-évènement". En reprenant l’argumentaire de l’avocat de François Fillon, Bruno Retailleau affirme que "c’est un prêt privé entre deux hommes et qui a été remboursé". Contrairement à ce qu’indique le Canard Enchaîné, François Fillon aurait "oublié de déclarer ce prêt" selon Bruno Retailleau et ne l’aurait pas omis volontairement de sa déclaration de patrimoine, destinée à la Haute Autorité de la transparence de la vie publique (HATVP).

"Où est le problème ?"

Etant donné que le prêt a été remboursé, "où est le problème ?", s’interroge Bruno Retailleau avant de repartir à l’offensive contre les personnes souhaitant abattre son poulain. "D’autres, je ne veux pas les citer, ont fait des prêts personnels de plusieurs centaines de milliers d’euros et là comme par hasard c’est François Fillon qu'on essaye une fois de plus d'abattre", dénonce le sénateur.


Ces nouvelles révélations "montrent que François Fillon est la bête à abattre parce qu’il porte des valeurs qui pour un certain nombre sont inacceptables", conclut un Bruno Retailleau quelque peu agacé. 

En vidéo

"Question off" : Bruno Retailleau croit-il encore à un "miracle" et une victoire de François Fillon ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Plus d'articles

Lire et commenter