Cannes : David Lisnard promet une "ville 7 jours sur 7"

Cannes : David Lisnard promet une "ville 7 jours sur 7"

DirectLCI
MUNICIPALES - Le candidat David Lisnard a présenté, mercredi soir, son programme pour l’élection municipale à Cannes qui prévoit notamment 43 millions d’euros d’investissement par an.

Visiblement à l’aise dans le style "one man show", debout sans utiliser le pupitre pourtant installé sur la scène du théâtre La Licorne à Cannes, David Lisnard a dévoilé mercredi soir son programme électoral. Une explication fleuve de plus de 2 heures durant laquelle le premier adjoint sortant a jonglé entre ses nouvelles propositions et un mini-bilan des années Brochand, l’actuel maire, présent dans la salle.

Lançant parfois quelques piques à son principal adversaire Philippe Tabarot, sans jamais le nommer, le candidat a indiqué qu’en "suivant le principe de prudence budgétaire", 43 millions d’euros seraient investis par an durant sa mandature. Une somme en baisse par rapport aux années précédentes.

"Boccacabana"

Pour faire quoi ? Notamment "un campus universitaire à la Bastide Rouge" afin que Cannes devienne "une véritable ville étudiante". Mais aussi "Boccacabana", comprenez par-là à travers l’allusion à la célèbre plage de Rio, une refonte totale du boulevard du Midi du quartier de la Bocca. Il n’a en revanche pas évoqué la Cité du cinéma dont l’appel à projet a été lancé il y un an…

Balayant tous les domaines de la vie communale, du "plan trottoir" jusqu’à la création d’une salle des fêtes, David Lisnard a insisté sur son credo de campagne : la lutte contre l’incivilité. "Il n'y aura pas une seconde où je ne m’en préoccuperai pas" a-t-il promis indiquant, par exemple, que les contrôles sur les deux roues trop bruyants seraient accrus et qu’une application smartphone permettrait de signaler des faits.

Cimetière pour chiens

L’élu a également lancé le concept d’une "ville 7 jours sur 7" où les services de nettoiement passeront le dimanche, des services municipaux étant ouverts en permanence et/ou accessibles en ligne. Flattant l’identité locale avec la "préférence cannoise" en matière d’embauche, il s’est attiré les assentiments de l’assistance en proposant que le site d’ Ansaldobreda ne passe pas entre les mains des promoteurs immobiliers et soit entièrement dédié à "l’activité économique pour créer des emplois."

Parce que lors d’une élection, il en faut pour toutes les catégories d’électeurs, David Lisnard n’a sans doute guère oublié de monde mercredi soir, côté promesse. En tout cas, ni les jeunes (aide au financement du permis de conduire en échange d’heures d’intérêt communal, carte 13-25 ans), ni les anciens (thés dansants l’hiver, aides pour le maintien à domicile ou la domotique dans leur logement). Même les propriétaires d’animaux de compagnie ont eu droit à leur annonce avec, entre autres, la création d’un cimetière… pour chiens.

Sur le même sujet

Lire et commenter