Carlotti accuse NKM d'instrumentaliser les SDF, son porte-parole contre-attaque

Carlotti accuse NKM d'instrumentaliser les SDF, son porte-parole contre-attaque

DirectLCI
MUNICIPALES - Dans une tribune titrée "Madame Kosciusko-Morizet, un peu de décence!", la ministre Marie-Arlette Carlotti interpelle la candidate UMP à Paris l'accusant "d'instrumentaliser les SDF". Faisant référence à la photo polémique où NKM fume une cigarette en compagnie de personnes démunies. Ce samedi, c'est Vincent Roger, porte-parole de la candidate qui répond.

Une photo, une clope et tous s'enflamment. Dans une tribune publiée sur le HuffPost et titrée "Madame Kosciusko-Morizet, un peu de décence!", la ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, interpelle la candidate UMP à Paris, l'accusant "d'instrumentaliser les SDF" après la diffusion d'un cliché polémique où NKM fume une cigarette en compagnie de personnes démunies.

"Aujourd’hui, vous posez tel un mannequin en compagnie de personnes à la rue, feignant la décontraction et la sympathie. [...] Votre ambition ne vous autorise pas à instrumentaliser des personnes démunies. Des personnes qui auraient bien eu besoin que vous fassiez preuve de solidarité et de fraternité à l’époque où vous étiez au pouvoir. Mais qui n’ont eu droit qu’à la condescendance, au mépris, et à la violence de votre politique", a écrit Marie-Arlette Carlotti vendredi.

"Votre réaction est aussi puérile qu'incongrue"

Ni une ni deux, l'équipe de NKM, par l'intermédiaire d'un de ses porte-parole, Vincent Roger, a tenu à répondre de manière plutôt virulente. Dans une tribune publiée sur Atlantico samedi, Vincent Roger a ainsi accusé la ministre d'avoir "rabaissé sa fonction" pour avoir réclamé à NKM de la "décence" après sa photo auprès de SDF. "Le score dérisoire que vous aviez fait aux primaires socialistes à Marseille vous avait obligée à un jeûne médiatique", ironise le candidat UMP du 4e avant de poursuivre : "La peur, sans doute, d'un futur remaniement, vous invite à sortir précipitamment de votre hibernation" (…) "Vous croyez avoir réussi un bon coup, vous avez simplement rabaissé votre fonction. Votre réaction est aussi puérile qu'incongrue", accuse-t-il. Et de conclure à propos du "NKM Bashing" : dans le climat actuel c’était prendre peu de risque pour claironner votre retour sur la scène médiatique. Sauf celui d’être ridicule !".

VSD a en effet publié une photo de la candidate UMP à la mairie de Paris fumant une cigarette avec des SDF, l’air désinvolte, appuyée contre un mur et avec une légende ironique : 'Un autre moment de grâce pour NKM'... faisant référence à sa déclaration polémique sur le métro parisien. Il n'en fallait pas plus pour susciter polémiques et railleries sur les réseaux sociaux. En fin d'après-midi, c'est Atanase Perifan, "tête de liste UMP dans le 20e" qui interpellait également Marie-Arlette Carlotti.

Plus d'articles

Sur le même sujet