Parité, âge, couleur politique : les chiffres-clés du nouveau gouvernement d'Edouard Philippe

DATA - Le gouvernement Edouard Philippe II a été dévoilé mercredi soir. LCI s'est penché en chiffres – et en excluant le Premier ministre - sur les hommes et les femmes qui le composent.

Emmanuel Macron a composé, avec son Premier ministre Edouard Philippe, son second gouvernement depuis son entrée à l'Elysée. Une équipe, dévoilée ce mercredi soir, composée de 29 membres : 19 ministres et 10 secrétaires d'Etat. Un chiffre qui se situe dans la moyenne basse des gouvernements qui l'ont précédée, proche du gouvernement Valls I (30 membres) ou Fillon II (31 membres), mais plus économe en ministres que les derniers gouvernements de François Hollande. Le dernier, notamment, dirigé par Bernard Cazeneuve, culiminait à 38 ministres et secrétaires d'Etat. 


Dans l'équipe désormais aux commandes du pays, combien d'hommes, combien de femmes ? Quel âge moyen ? Le gouvernement penche-t-il à gauche ou à droite ? Eléments de réponse.

La parité (plus que) respectée

En vidéo

Remaniement : Edouard Philippe est l’invité du 20h

Sur le plan de la parité, le gouvernement d'Edouard Philippe se veut des plus vertueux. Sur les 29 ministres et secrétaires d'Etat nommés, quinze sont des femmes. Parmi les seuls ministres, on compte même huit hommes pour onze femmes, même si les deux seuls ministres d'Etat, Gérard Collomb et Nicolas Hulot, sont des hommes. En revanche, le remplacement de François Bayrou par Nicole Belloubet au ministère de la Justice a rééquilibré la parité parmi les ministres aux fonctions régaliennes. Seule petit accroc par rapport au premier gouvernement d'Edouard Philippe, les ministères des Armées et de la Culture, tous deux occupés par des femmes, ont rétrogradé d'un rang dans l'ordre protocolaire...

La société civile en force

C'est sans doute la marque de fabrique de l'ère Macron. Comme lors de la nomination du premier gouvernement, les Français vont devoir faire connaissance avec des noms et des visages nouveaux sur la scène politique. Parmi les 19 ministres, neuf ne se revendiquent pas d'un parti -  noter toutefois que Nicole Belloubet, jusqu'ici membre du Conseil constitutionnel, a été élue à la région Midi-Pyrénées, ainsi qu'à la mairie de Toulouse dans des majorités socialistes-. 


Parmi les autres, la balance penche plutôt à gauche : sept ministres ont exercé des fonctions au sein du PS ou du Parti radical de gauche. Les deux seuls ministres issus de la droite, Bruno Le Maire (Economie) et Gérald Darmanin (Comptes publics), restent en poste.


Du côté des secrétaires d'Etat, quatre sur dix sont issus de la société civile.

Pas de crise de jeunisme

Le premier gouvernement dirigé par Edouard Philippe dépassait les 56 ans de moyenne d'âge et descendait à 54 ans en incluant les secrétaires d'Etat. L'équipe actuelle, étoffée, navigue dans les mêmes eaux en ce qui concerne l'âge des ministres, mais descend à moins de 51 ans en incluant les secrétaires d'Etat. Rien, toutefois, de révolutionnaire, exception faite de la présence de huit trentenaires - dont un ministre, Gérald Darmanin. A noter toutefois que le benjamin de l'équipe a changé. Mounir Mahjoubi (Numérique), 33 ans, a été "détrôné" par l'un des deux secrétaire d'Etat nommés auprès de Nicolas Hulot. A 31 ans, Sébastien Lecornu égale un certain... François Mitterrand, nommé aux Anciens combattants au même âge. C'était en 1947...

La liste complète du gouvernement (dans l'ordre protocolaire)

Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur : Gérard Collomb (PS), 70 ans

Ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire : Nicolas Hulot (société civile), 62 ans

Ministre de la Justice : Nicole Belloubet (Gauche), 62 ans

Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères : Jean-Yves Le Drian (PS), 69 ans

Ministre des Armées : Florence Parly (ex-PS), 54 ans

Ministre de la Cohésion des Territoires : Jacques Mézard (PRG), 69 ans

Ministre des Solidarité et de la Santé : Agnès Buzyn (société civile), 54 ans

Ministre de l'Économie : Bruno Le Maire (LR), 48 ans

Ministre de la Culture : Françoise Nyssen  (société civile), 55 ans

Ministre du Travail : Muriel Pénicaud (société civile), 62 ans

Ministre de l'Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer (société civile), 52 ans

Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation : Stéphane Travert (PS puis REM), 47 ans

Ministre de l'Action et des Comptes publics : Gérald Darmanin (LR), 34 ans

Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation : Frédérique Vidal (société civile), 53 ans

Ministre des Outre-mer : Annick Girardin (PRG), 52 ans

Ministre des Sports : Laura Flessel  (société civile), 45 ans

Ministre auprès du ministre de l’Intérieur : Jacqueline Gourault (Modem), 66 ans

Ministre chargée des Transports : Elisabeth Borne (société civile), 56 ans

Ministre chargé des Affaires européennes : Nathalie Loiseau (société civile), 53 ans



Secrétaire d'État en charge des Relations avec le Parlement (porte-parole du gouvernement) : Christophe Castaner (PS, puis En Marche), 51 ans

Secrétaire d'Etat en charge de l'Egalité entre les femmes et les hommes : Marlène  Schiappa (société civile), 34 ans

Secrétaire d'Etat en charge des Personnes handicapées : Sophie Cluzel (société civile), 56 ans

Secrétaire d'Etat en charge du Numérique : Mounir Mahjoubi  (société civile), 33 ans

Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique : Sébastien Lecornu (LR), 31 ans 

Secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique :  Brune Poirson (société civile), 34 ans

Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères : Jean-Baptiste Lemoyne (LR), 39 ans

Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des armées : Geneviève Darrieussecq (Modem), 61 ans

Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires : Julien Denormandie (REM), 36 ans

Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances : Benjamin Griveaux (REM), 39 ans

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter