Costumes offerts : Robert Bourgi dénonce des "pressions" du camp Fillon pour "mentir" sur l'affaire

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
AMITIÉS - Interrogé par Mediapart, Robert Bourgi, l'avocat qui a offert les costumes à l'origine de la polémique, règle ses comptes avec François Fillon. Il dénonce les pressions qui auraient été exercées sur lui par le camp du candidat pour ne pas parler de l'affaire aux médias.

L'homme des costumes sort du silence. L'avocat Robert Bourgi, l'auteur des cadeaux offerts à François Fillon au lendemain de la primaire de la droite (deux costumes de luxe pour 13.000 euros), n'est pas très content du traitement qui lui a été réservé lorsque ces informations ont fuité dans la presse.


Dans une interview à Mediapart, l'avocat proche de la droite explique avoir quitté la France pour Beyrouth, au Liban, après le dévoilement de ces informations, pour "s'éloigner" de "la charge médiatique" et de "pressions d'ordre politique". L'homme, qui avait confirmé après une semaine de polémique être à l'origine du cadeau, explique que le camp de François Fillon a tenté de le dissuader de le faire.

Disons que des amis politiques voulaient m'apporter la bonne parole. Dans le camp de M. Fillon et venant de M. Fillon lui-même, on voulait que je participe à la dissipation de tout doute autour de cette histoireRobert Bourgi

En vidéo

Fillon pouvait-il se faire offrir des costumes?

Des coups de fil de François Fillon

Robert Bourgi précise avoir reçu "plusieurs" appels de François Fillon en personne, faisant appel à sa "solidarité de gaulliste" pour qu'il ne confirme rien des rumeurs. "Gaulliste ou pas, je sais ce que j'ai fait et je n'ai pas à m'en cacher", assène l'avocat, qui assure que François Fillon et son responsable de communication, Anne Méaux, lui ont demandé de ne rien dire "concernant l'identité de la personne qui a offert les costumes". Et de préciser : 

Je leur ai demandé pourquoi. Ils m'ont dit: 'Tu sais, c'est la Françafrique, on va penser que... '. Mais qu'est-ce que la Françafrique a à voir avec cela? Par conséquent, j'ai été contraint pendant une semaine de mentir.Robert Bourgi

L'image de Robert Bourgi est effet associée à celle des réseaux gaullistes de la politique française en Afrique. Mais pour l'intéressé, aucune raison de se taire dans l'affaire des costumes. Des costumes qui, précise l'avocat, ont bien été restitués et sont aujourd'hui entre les mains des enquêteurs, à Nanterre, dans le cadre de l'enquête portant sur le candidat de la droite et son épouse Penelope


S'il n'a pas du tout apprécié que François Fillon, cet "ami de très longue date", le présente comme "un homme âgé, dégagé de toute responsabilité", il ne lui en tient pas rigueur pour l'élection à venir. "Je n'imagine pas voter pour quelqu'un d'autre que François Fillon", assure-t-il. Avant de préciser, toutefois, qu'il a un deuxième candidat de coeur... Jean-Luc Mélenchon, parce que, dit-il, "c'est un fouteur de bordel". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter