Course à pied et vélo : la recette de Fillon pour "faire baisser son niveau d'agressivité"

Course à pied et vélo : la recette de Fillon pour "faire baisser son niveau d'agressivité"
Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

L'affaire Penelope Fillon

RESTONS ZEN - En difficulté depuis les révélations sur les présumés emplois fictifs de son épouse et de deux de ses enfants, François Fillon a confié pratiquer "beaucoup la course à pied et le vélo" pour "faire baisser" son "niveau d'agressivité".

S’il y a bien un sujet sur lequel tous les candidats sont unanimes, c’est la dureté de la campagne. Du coup, chacun a ses moments d’évasion pour tenir le coup. Alors que les révélations sur les présumés emplois fictifs de sa famille ont considérablement miné la campagne de François Fillon, ce dernier a livré mercredi à Aix-Les-Bains, lors d'une rencontre avec une dizaine de champions sportifs de la région, sa recette pour garder la forme et le moral. 

Ainsi, le candidat de la droite a affirmé qu'il faisait du sport dès qu’il avait un petit moment. "Je continue de faire du ski, à courir, à faire du vélo, pour moi c'est absolument fondamental, en particulier dans les moments difficiles. Ces deux mois n'ont pas été entièrement sympathiques", a confié François Fillon, devant les champions de ski Marielle et Christine Goitschel, Marie-Cécile Gros-Gaudenier, Carole Montillet, Georges Mauduit et Edgar Grospiron.

En vidéo

Marielle Goitschel, double championne olympique de ski, explique pourquoi elle soutient Fillon

Voir aussi

Selon l'ancien Premier ministre, "la course à pied, le vélo, ça permet de faire baisser un peu son niveau d'agressivité. Du coup, on est un peu moins agressif avec ceux envers qui on a envie de l'être". "C'est un moyen de prévention" et un moyen de "se tenir en forme", a-t-il ajouté. "Quand je regarde les candidats à l'élection présidentielle, je pense que je suis le plus en forme et de loin", estime-t-il. 

Lire et commenter