Dans les Hauts-de-Seine, le MoDem fait bloc avec le PS contre Santini

Dans les Hauts-de-Seine, le MoDem fait bloc avec le PS contre Santini

DirectLCI
INFO METRONEWS - À Vanves (Hauts-de-Seine), le MoDem vient d'annoncer son ralliement à l'équipe socialiste contre le maire sortant. Dans la circonscription d'André Santini, c'est la 2ème commune à ne pas soutenir les alliés du député-maire d'Issy.

Dans les Hauts-de-Seine, on ne présente plus André Santini. L'homme politique, membre de l'UDI, est maire d'Issy-les-Moulineaux depuis 1980. Il est également député de la 10e circonscription (Issy-Vanves-Boulogne) depuis 2001. Son omniprésence dans le département a fini par cristalliser l'opposition autour de lui.

Dans sa propre ville, Issy, le MoDem a  annoncé en décembre leur alliance avec le Parti socialiste.  Et c'est désormais à Vanves, la commune voisine, dirigée par Bernard Gauducheau, l'un de ses proches, que le MoDem a décidé de faire bande à part. Le parti vient d'annoncer à metronews son ralliement à Antonio Dos Santos, le candidat PS.

Pour le non-cumul

"Nous dépassons les étiquettes, explique Nicole Le Meur, chef de file du MoDem de Vanves. Bernard Gauducheau cumule les mandats. Il est également très lié avec André Santini, si bien que beaucoup des décisions qui sont prises ici viennent directement de lui." Les militants MoDem ont attendu que le candidat de la gauche, Antonio Dos Santos, signe la charte Anticor , qui garantit par exemple le non-cumul, pour le rejoindre. Les listes communes et le programme seront dévoilés le 1er février prochain lors d'un meeting commun.

Au niveau national, le MoDem n'avalise pas l'action de ces militants locaux. "Le parti ne soutiendra pas les candidats PS, précise Marc Fesneau, secrétaire général. Ces militants se mettent de fait en situation de dissidence. Nous n'excluons pas des sanctions disciplinaires à leur encontre".

En 2012, le PS avait fait 56 % des voix lors de la présidentielle. Un score qui peut permettre à la gauche d'espérer pour mars 2014. Mais le maire sortant reste très implanté. Car un mois plus tard, il avait remporté les élections législatives avec 53,2 % des voix .

Plus d'articles

Sur le même sujet