La campagne officielle des législatives commence lundi : tout savoir sur son déroulement

C'EST REPARTI - A peine l'élection présidentielle passée, des milliers de candidats sont sur les rangs pour les législatives, dont le campagne officielle débute lundi 22 mai. LCI fait le point sur les règles et le déroulement de ces 20 jours qui précèdent le scrutin.

Après des mois de bataille présidentielle, les Français se replongent déjà dans le grand bain électoral. C'est en effet lundi 22 mai que débute la campagne officielle des législatives, qui se conclura avec le scrutin à deux tours, prévus les 11 et 18 juin prochains. Concrètement, que signifie l'entrée officielle en campagne ? LCI fait le point. 

Les candidatures entérinées

Les candidats aux législatives avaient jusqu'au vendredi 19 mai, 18 heures, pour déposer, en personne ou par le biais de leurs suppléants, leur déclaration de candidature à la préfecture. Sitôt la candidature dûment enregistrée (et publiée au Journal officiel), les autorités effectuent le tirage au sort de l'attribution des panneaux d'affichage qui seront à leur disposition sur la voie publique.


En cas de qualification pour le second tour, le candidat devra déposer une nouvelle déclaration de candidature avant le 13 juin, 18 heures. 

Le lancement de la campagne

La campagne officielle débute à partir du 20e jour qui précède le scrutin, c'est à dire lundi 22 mai. Elle s'accompagne de la diffusion de clips de campagne pour les partis présentant des candidats. 


Le CSA est chargé de veiller à ce que les partis bénéficient d'un accès équitable aux médias audiovisuels. Concrètement, les médias concernés devront établir un décompte du temps de parole des représentants de chaque mouvement politique en lice et veiller à l'équité dans leur traitement. L'équité s'évalue en fonction des scores à la présidentielle et aux précédentes législatives, et de la dynamique éventuelle dans les sondages d'opinion. Dans le cas des législatives, le comptage est à la fois national et par circonscription. 

Les règles financières

Le lancement officiel de la campagne ne signifie pas que tout commence ce lundi. La comptabilité des recettes et des dépenses électorales devant figurer dans les comptes de campagne des candidats a notamment débuté dès le 1er décembre 2016. 


Sous réserve de respecter le plafond de dépenses de 38.000 euros, plus 0,15 euro par habitant de la circonscription, chaque candidat a ouvert au préalable un compte géré par un mandataire financier qui sera transmis à la Commission nationale des comptes de campagne avant le 18 août prochain. L'objectif : le remboursement des frais de campagne dans les conditions prévues par la loi. 

Le premier et le second tour

Les élections se tiendront le 11 juin, pour le premier tour, le 18 pour le second. Par dérogation, elles se tiendront les 3 et 17 juin en Polynésie française, et les 10 et 17 juin en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Saint-Barthélémy et à Saint-Pierre-et-Miquelon. 


La campagne du premier tour s'achève donc le samedi 10 juin à minuit, celle du second tour débute le 12 juin à minuit et s'achève le 17 juin à minuit, comme l'indique le Mémento publié à destination des candidats

Et après ?

Les candidats nouvellement élus ne chômeront pas. Le bureau de l'Assemblée nationale a fixé l'ouverture de la XVe législature au mardi 27 juin, à 15 heures. L'Assemblée procédera alors à l'élection de son président. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter