Primaire à droite - "Tu ne le regrettes pas, le Grenelle de l'environnement ?", lance NKM à Sarkozy

REGLEMENT DE COMPTES - Nicolas Sarkozy et Nathalie Kosciusko-Morizet, fâchés depuis de longs mois, se sont offert un petit duel privé lors du débat de la primaire à droite, jeudi soir sur BFMTV et iTélé.

Petite passe d'armes énergique, jeudi soir, entre Nathalie Kosciusko-Morizet et Nicolas Sarkozy. Très incisive lors du second débat de la primaire à droite, la députée de l'Essonne a décidé d'attaquer l'ancien président de la République pour mettre le doigt sur leurs divergences politiques.


Nicolas Sarkozy, interrogé sur la parité au gouvernement, se targuait alors d'avoir, durant son quinquennat, nommé plusieurs femmes dans des ministères régaliens. "Toi, tu as été quatrième au sein de mon gouvernement", a ajouté l'ancien président à l'adresse de NKM. 

"Avec les mêmes conseillers ?"

Réplique cinglante de l'ex-ministre de l'Ecologie, qui évoque les "divergences" qui se sont accumulées depuis 2012 entre les deux responsables politiques. "Tu ne le regrettes pas, le Grenelle de l'environnement ? Moi, je le regrette..." Une référence aux promesses environnementales de Nicolas Sarkozy, laissées de côté à la moitié de son mandat


Réponse de Nicolas Sarkozy : "Je ne regrette pas ta nomination, même si je ne suis pas sûr de recommencer". NKM : "Moi non plus". Nicolas Sarkozy, ironique, affirme alors que l'ancienne ministre serait revenue auprès de lui s'il avait gagné en 2012. "Avec les mêmes conseillers ?", lui rétorque encore NKM, faisant référence à celui qui a co-dirigé avec elle la campagne du candidat de droite en 2012, le controversé Patrick Buisson, auteur d'un ouvrage au vitriol sur le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Ambiance...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Lire et commenter