Primaire à gauche : trois choses à savoir sur Matthieu Croissandeau

Primaire à gauche : trois choses à savoir sur Matthieu Croissandeau

DÉBAT - Pour orchestrer le premier débat entre les candidats de la "Belle alliance populaire", ce jeudi soir : Gilles Bouleau de TF1, Elizabeth Martichoux de RTL et Matthieu Croissandeau de "L'Obs". Ce dernier est moins connu. Voici trois choses à savoir sur lui.

Pour le premier débat de la primaire de la "Belle alliance populaire", diffusé jeudi 12 janvier sur TF1, LCI, Public Sénat et RTL, trois journalistes auront la mission d'animer et de questionner les sept candidats : Gilles Bouleau (TF1), Elizabeth Martichoux (RTL) et Matthieu Croissandeau (L'Obs).

Toute l'info sur

2017 : la bataille de la gauche

Un fidèle de "L'Obs"

Matthieu Croissandeau, 45 ans, est actuellement directeur de la rédaction de l'hebdomadaire L'Obs. C'est dans ce même journal qu'il a débuté, en 1997, au service économie. Entre 2011 et 2014, il a occupé le poste de chef du service politique du Parisien, avant de revenir à ses premiers amours.

Le "sale mec" de Hollande à Sarkozy, c'est lui

En pleine campagne présidentielle, en 2012, Matthieu Croissandeau est alors au Parisien. C'est à lui que l'on doit le "sale mec", expression utilisée par François Hollande au sujet de Nicolas Sarkozy.

Sa deuxième primaire du PS

Si on ne présente plus Gilles Bouleau et Elizabeth Martichoux, Matthieu Croissandeau est moins connu du grand public. Il n'en est pas moins habitué de ce genre d'émissions. En 2011, il avait animé un débat pour la primaire socialiste. Pour les prochains débats de cette primaire 2017, celui de dimanche sera à suivre sur BFMTV, RMC et iTélé, animé par Ruth Elkrief, Laurence Ferrari et Laurent Neumann. Le troisième débat sera retransmis sur France 2 et Europe 1 le 19 janvier et présenté par Léa Salamé, David Pujadas et Fabien Namias.

Lire aussi

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Producteur tabassé par des policiers à Paris : que s'est-il passé ?

Ce qu'il sera possible (ou non) de pratiquer dans les stations de ski pendant les vacances de Noël

EN DIRECT - Le nombre de patients en réanimation repasse sous la barre des 4000

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

Lire et commenter