Démission de Jean-Marc Ayrault, ce que les Nantais en pensent

Démission de Jean-Marc Ayrault, ce que les Nantais en pensent

DirectLCI
POLITIQUE - Après la démission de l’ancien maire de Nantes de Matignon, les élus locaux disent leur estime pour Jean-Marc Ayrault. Tour d’horizon des réactions.

Que va-t-il faire désormais ? Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes pendant 23 ans, président pendant 11 ans de Nantes métropole, chef des socialistes pendant 15 ans à l’Assemblée nationale, a démissionné lundi de son poste de Premier ministre. A Nantes, il ne s’était engagé sur aucun poste à la mairie. Il peut cependant récupérer son poste de député, qui était assuré en intérim par Jean-Pierre Fougerat, maire socialiste de Couëron, après sa nomination à Matignon. S’il ne le reprend pas, la règle stipule toutefois qu’une législative partielle doit être organisée, pour désigner un successeur. Les réactions locales n’ont en tout cas pas manqué, à l’annonce de son départ. Tour d’horizon.

Johanna Rolland, future maire de Nantes (Presse-Océan) : "Jean-Marc Ayrault a été un très grand maire de Nantes. Dans cette période difficile, l'histoire retiendra qu'il aura été un Premier ministre courageux, un bon Premier ministre."

Patrick Rimbert, maire de Nantes, (Ouest-France): "On ne doit pas oublier que Jean-Marc Ayrault a été, pendant 23 ans, maire de la ville dans laquelle la gauche, dimanche, a fait le meilleur score des grandes villes. […] En tant que Premier ministre, il a mis en place des réformes, mais on ne lui laisse pas le temps d'attendre les résultats. En politique, l'amitié est rare et compliquée. Le président de la République est élu par tous les Français. Il a pris sa décision."

Jean-Louis Jossic, adjoint à la culture (Presse-Océan) : "Le grand vizir Iznogoud a eu sa peau. Depuis le début, Valls veut être calife à la place du calife. Jean-Marc Ayrault s’est retrouvé au charbon dans une période difficile, il y a eu un échec collectif. Je regrette que François Hollande n’ait pas mis tout son poids dans la balance pour le soutenir."

Philippe Grosvalet, président PS du Département (communiqué) : "Je veux saluer les deux années passées par Jean-Marc Ayrault à Matignon. En Loire-Atlantique, nous connaissons tous les qualités de Jean-Marc Ayrault, qui a su faire de Nantes une métropole moderne et tournée vers l’avenir. Durant ses deux ans à la tête du gouvernement, l’histoire retiendra plusieurs avancées significatives et emblématiques : le départ en retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans, les emplois d’avenir en faveur des jeunes, le mariage pour tous et la loi sur la sécurisation de l’emploi. En Loire-Atlantique, l’action du gouvernement de Jean-Marc Ayrault a notamment été décisive dans les commandes obtenues ces derniers mois par les chantiers navals de Saint-Nazaire."

Françoise Verchère, présidente du Cedpa, collectif d'élus opposé à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (AFP) : "J’espère que ce départ va permettre de relâcher un peu l’omerta et la pression" sur ce dossier. "J'espère qu'on va peut-être pouvoir avoir un rendez-vous avec un ministre de l'Environnement, qu'on n'a encore jamais eu", que ce départ "va faire bouger des députés socialistes qui n'osaient pas bouger car c'était le projet de Jean-Marc Ayrault, et rappeler à Arnaud Montebourg qu'il était contre ce projet".

Laurence Garnier, élue UMP (communiqué) : "L'annonce du départ de Matignon de Jean-Marc Ayrault signe l'échec patent de la politique gouvernementale menée jusqu'à aujourd'hui pour répondre aux préoccupations des Français, notamment en matière d'emploi. Etant en désaccord profond avec la politique conduite par le gouvernement Ayrault depuis mai 2012, je tiens néanmoins à saluer l'homme qui s'est consacré pendant près de deux ans à cette mission difficile au service de la France. Le président de la République semble aujourd'hui ne pas avoir pris la mesure du désaveu de la politique qu'il conduit au niveau national. Un simple changement de personne ne suffira pas à résoudre les maux structurels dont souffre la France."
 

Sur le même sujet

Lire et commenter