Dominique Gros (PS) reste maire de Metz

Dominique Gros (PS) reste maire de Metz

DirectLCI
POLITIQUE - Dominique Gros maire socialiste sortant de Metz a été réélu avec 43,2% des suffrages. Il devance Marie-Jo Zimmermann, la candidate UMP, de deux points.

Le score est serré mais Dominique Gros (PS) a sauvé son siège, en remportant 43,2% des voix, en ce second tour des municipales. Marie-Jo Zimmermann, candidate UMP-UDI , députée de Moselle, recueille 41,1% des suffrages. Score honorable mais qui démontre néanmoins que la cité messine est bel et bien ancrée à gauche, puisqu’elle résiste à un mouvement national inverse.

Françoise Grolet, candidat du Front national a fait illusion au 1er tour avec 21% des voix mais pour retomber à 15% au second tour. A droite, le Front national reste cantonné à un rôle de signal d’alarme , voire d’épouvantail.

Participation en hausse

En deuxième position sur la liste de Dominique Gros, Aurélie Filippetti fait partie des rares ministres dont la liste a été plébiscitée lors de ce second tour des municipales.

Les messins se sont mobilisés avec taux de participation de 53% en hausse de 4 points par rapport à dimanche dernier . Cette progression a été particulièrement sensible dans les bureaux de vote traditionnellement favorable au maire sortant, qui a gagné la bataille de la crédibilité des débats organisés entre les deux tours.

Le prochain mandat sera assurément celui de passage de témoin au sein du groupe UMP-UDI, si l’union des deux partis survit à la défaite : derrière la génération incarnée par Marie-Jo Zimmermann et d’autres, la jeune garde, jusque-là patiente et légitimiste, va jouer sa carte.

Plus d'articles

Lire et commenter