Elections européennes : vous avez jusqu'à dimanche pour vous inscrire sur les listes électorales

Élections Européennes 2019
SCRUTIN - Pour pouvoir voter au scrutin européen du 26 mai, il est nécessaire de s'inscrire sur les listes électorales avant le dimanche 31 mars. Il existe quelques cas particuliers. LCI fait le point.

Vous comptez vous rendre aux urnes le 26 mai, jour des élections européennes ? Veillez à votre inscription sur les listes électorales. Le dernier délai est en effet fixé au dimanche 31 mars, sauf dans certains cas particuliers. 

Qui peut voter ?

Il est possible de voter aux élections européennes à condition d'être citoyen français, ou un citoyen européen résidant en France. Il faut être âgé de 18 ans. 

Où s'inscrire ?

Il existe deux façon de s'inscrire sur les listes. Vous pouvez le faire en ligne, sur le site service-public.fr, à condition d'avoir au préalable créé un compte personnel sur cette plateforme. La démarche est simple : une fois connecté, il faudra joindre pour l'inscription deux documents numérisés. D'une part, un justificatif de domicile de moins de trois mois (facture d'eau, d'électricité, de gaz, attestation d'assurance habitation ou encore avis d'imposition). D'autre part, un justificatif d'identité, à savoir une carte d'identité ou un passeport valides ou périmés depuis moins de cinq ans, ou à défaut un document prouvant votre nationalité (acte de naissance de moins de trois mois) et votre identité (permis de conduire, carte vitale avec photographie...).


Vous pouvez également vous inscrire sur place, en mairie (selon les heures ouvrables), en possession d'un justificatif d'identité et d'un justificatif de domicile - dans les mêmes conditions que ci-dessus - et avec un formulaire Cerfa de demande d'inscription. L'inscription est possible, dans ce cas, s'il s'agit de la mairie du lieu de résidence, ou de la mairie d'une commune où vous êtes assujetti à des impôts locaux depuis au moins deux ans. Une permanence d'au moins deux heures doit être assurée dans les mairies, samedi 30 mars, afin de permettre les inscriptions. 

Quelles sont les exceptions ?

Un Français atteignant l'âge de 18 ans avant le 26 mai 2019 sera inscrit automatiquement sur les listes électorales, à condition d'avoir accompli les formalités de recensement à l'âge de 16 ans. Si ce n'est pas le cas, il bénéficiera d'un délai jusqu'au 16 mai 2019 pour demander l'inscription auprès de la mairie. Passé ce délai, il devra saisir le tribunal d'instance - comme pour toutes les procédures hors délai. 


Autre cas particulier, celui d'une personne déménageant pour "raisons particulières" après le 31 mars 2019. Un agent public ayant fait l'objet d'une radiation pourra, en présentant un justificatif, s'inscrire sur les listes jusqu'au 16 mai. Il en va de même pour toute personne devant déménager après le 31 mars en raison de son travail, ainsi que pour les membres de sa famille, ou pour un militaire qui reviendrait à la vie civile. Une personne qui retrouverait son droit de vote après en avoir été privée bénéficiera également d'un report jusqu'au 16 mai.


Un Français ayant obtenu la nationalité en 2019 est inscrit d'office sur les listes électorales. Si la naturalisation a été signalée après le 31 mars, la personne concernée devra toutefois, avant le 16 mai, fournir au consulat un justificatif d'identité, de résidence ainsi qu'une demande d'inscription. 


A noter : si vous n'avez pas été inscrit en raison d'une erreur matérielle de l'administration, ou si vous avez été radié à tort, il vous sera possible de demander l'inscription jusqu'au jour de l'élection. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections européennes 2019 : l'heure des résultats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter