Elections européennes : la grande surprise de la participation

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Elections européennes 2019 : l'heure des résultats

JOUR DE VOTE - Ce dimanche 26 mai, les électeurs européens sont appelés aux urnes pour élire leurs eurodéputés. En France, à 20h, la participation s'établissait à 50.4%, en forte progression par rapport au scrutin de 2014. Derrière ces chiffres nationaux, de fortes disparités entre les départements métropolitains. On fait le point.

Les Français ont fait mentir les prévisions. Alors qu'un nouveau record d'abstention était annoncé depuis plusieurs semaines, c'est l'inverse qui s'est produit ce dimanche 26 mai. A 20 heures, le taux de participation aux élections s'établissait à 50,4% en France, selon le ministère de l'Intérieur, contre 42.43% en 2014, 40.63% en 2009 et 42.76% en 2004. 

Il faut remonter à 1994 pour trouver un niveau de participation supérieur (52.71%). Il s'agit du 4e meilleur taux de participation depuis le premier scrutin européen, en 1979. 

Lire aussi

Une mobilisation à l'origine de plusieurs surprises ?

Ce regain de participation sans précédent depuis 25 ans pour un scrutin européen a-t-il changé la donne dimanche soir ? On savait qu'une large partie de l'électorat se montrait particulièrement indécis face au choix à faire, et sceptique sur l'enjeu réel des élections européennes, notamment parmi les plus jeunes. 

Le sursaut a pu profiter à plusieurs gagnants du scrutin du 26 mai. A commencer par le Rassemblement national (23.7% des voix), qui domine de façon incontestable cette soirée électorale. Mais aussi les écologistes d'EELV (13.2%), placés en tête des listes de gauche, avec un score qui dépasse de plus de 6 points celui que leur prêtaient les sondages. La baisse de la participation n'a en revanche pas profité aux Républicains, qui finissent la course à seulement 8.2% des suffrages, mais aussi à la liste de la majorité LaREM, qui termine en deuxième position alors qu'Emmanuel Macron s'était personnellement investi ces derniers jours pour tenter d'inverser la tendance. 

Lire et commenter