Edouard Philippe a voté sur une machine électronique, en place dans une soixantaine de villes

LÉGISLATIVES - Ce dimanche matin, le Premier ministre Edouard Philippe a voté sur une machine électronique dans sa ville du Havre. Une soixantaine de villes seulement possède ces machines décriées.

Ce dimanche matin au Havre, le Premier ministre Edouard Philippe a voté sur une machine électronique. Il n'a pas eu à glisser de bulletin dans une enveloppe, mais à appuyer sur le bouton correspondant à son candidat pour voir son vote pris en compte. En France, une soixantaine de villes (seulement) possède ce type de machines.

Celles-ci sont en effet en perte de vitesse, par crainte de cyber-attaques et de piratage des résultats. Mais elles pourraient de nouveau se généraliser, sous l'impulsion du président Emmanuel Macron. En effet, dans son programme présidentiel, ce dernier avait inscrit : "Nous avons besoin de numériser notre démocratie, en instituant un vote électronique qui élargira la participation, réduira les coûts des élections et modernisera l’image de la politique". Il avait indiqué vouloir mettre cela en place "d'ici 2022". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter