Municipales : propreté, stationnement et quartiers défavorisés en tête des priorités à Béziers

Municipales : propreté, stationnement et quartiers défavorisés en tête des priorités à Béziers
Élections Municipales 2020

LCI VOUS ÉCOUTE - A l’approche des municipales, LCI.fr s’associe à monaviscitoyen.fr pour se mettre à l’écoute des électeurs et vous faire vivre la dernière ligne droite de la campagne. Aujourd'hui, immersion à Béziers.

Robert Ménard rempilera-t-il à la mairie de Béziers ? Six ans après la victoire de ce maire médiatique et controversé avec le soutien de l'ex-Front national, les pronostics lui semblent pour le moins favorables. Selon un sondage Ifop Fiducial pour Midi Libre publié début février, le sortant, qui s'est émancipé de ses soutiens politiques, serait susceptible de l'emporter dès le premier tour avec 61% des voix, loin devant Thierry Antoine (EELV), donné à 15%. Le candidat soutenu par LaREM, Pascal Resplandy, n'arriverait qu'en quatrième position, avec 7% des intentions de vote. 

De leur côté, que pensent aujourd'hui les Biterrois de leur ville ? Quelles sont à leurs yeux les priorités du prochain mandat ? Pour y voir plus clair, LCI est partenaire de la plateforme Monaviscitoyen, qui leur donne la parole en temps réel et de façon ouverte, et dont le “Manifeste” est à consulter ici. En voici un rapide aperçu, sur la base de près de quelque 41.800 contributions collectées sur l’ensemble du territoire de cette agglomération. 

Lire aussi

La propreté des rues, thème fort pour les habitants

Parmi les principaux atouts qu'ils attribuent à leur ville, les Biterrois semblent faire crédit à leur maire d'avoir mené une politique de réaménagement ambitieuse. Les contributeurs citent ainsi "la rénovation des immeubles", "les nouveaux aménagements, les belles places, le renouveau du centre-ville", "la rénovation des avenues" ou encore "la mise en valeur du patrimoine". Ils citent également les loisirs mis en place par la municipalité ainsi que la "sécurité retrouvée", ce thème étant d'ailleurs moins prioritaire à leurs yeux. 

Inversement, plusieurs faiblesses sont identifiées par les habitants, à commencer par la question de la propreté, thème commun à l'ensemble des grandes villes françaises. "Déjections canines", "manque d'entretien des trottoirs", "poubelles restant devant la porte 7 jours sur 7" ou encore "service de voirie qui ne respecte pas le ramassage des poubelles", peut-on ainsi lire parmi les contributions. "Le manque de dispositifs écologiques, conteneurs, poubelles de tri, est intolérable", écrit-on encore, d'autres pointant les incivilités de certains habitants en la matière. 

La galère du stationnement

La seconde faiblesse identifiée à Béziers concerne le stationnement des voitures. Trois aspects remontent alternativement : le coût du stationnement jugé "excessif" en centre-ville, le manque de places pour se garer et "le non respect des règles de stationnement" en ville. 

Parmi les propositions émises par les contributeurs : la piétonnisation de l'hypercentre, la gratuité des bus afin de réduire le recours à la voiture, la création de parkings gratuits ou de places réservées aux riverains. 

Poursuivre la rénovation des quartiers

La question de l'urbanisme figure en troisième position, mais le thème recouvre des demandes très diverses. Pour certains contributeurs, la priorité doit aller à la rénovation des quartiers "périphériques" ou "défavorisés", pour en finir avec "l'abandon des quartiers populaires". "Trop de vieux immeubles et bâtiments insalubres", peut-on lire, "quartier Faubourg à rénover", ou encore "bâtiments et commerces fermés et délabrés". "Misère sociale", "paupérisation", "inégalités" et "manque de cohésion sociale" apparaissent également parmi les contributions. 

Pour d'autres, la question des quartiers est liée à la lutte contre la délinquance. Des contributeurs citent ainsi des "cités difficiles", des quartiers "qui demandent encore de la surveillance", voire "des zones de non-droit". 

Spécificité biterroise à relever, la question de l'immigration arrive en cinquième position des priorités, des contributeurs fustigeant "des quartiers où l'on se sent étranger" ou encore "l'immigration massive" et le "communautarisme". A l'inverse, des habitants dénoncent "le racisme et la haine ambiante" et "l'image de ville raciste donnée par le maire". 

Les notes de Béziers

- Qualité de vie : 6,65/10 (contre 7/10 au niveau national)

- Services à la population : 6,19/10 (contre 5,63/10 au niveau national)

- Transports : 5,79/10 (contre 4,98/10 au niveau national)

- Commerces et emploi : 5,37/10 (contre 5,24/10 au niveau national)

- Sécurité et prévention : 5,77/10 (contre 6,02/10 au niveau national)

- Social et solidarité : 6,15/10 (contre 5,75/10 au niveau national)

- Gestion publique : 6,89/10 (contre 5,65/10 au niveau national).

- 72% des Biterrois recommanderaient leur ville à un proche, contre 58% des Parisiens, 80% des Lillois, 86% des Lyonnais, 71% des Nantais, 48% des Marseillais et globalement 73% des Français. 

- 78% des Biterrois sont satisfaits de la communication qu'ils reçoivent de la municipalité (66% au niveau national).

Rendez-vous sur www.monaviscitoyen.fr pour contribuer à votre tour.

Monaviscitoyen recense les débats, les idées, les échanges déposés volontairement et anonymement par les habitants des communes de France. Sans avoir valeur de sondage c’est le pouls du débat public dans une ville que nous pouvons ainsi vous faire remonter, identifiant les signaux faibles ou les tendances citoyennes qui émergent parfois en dehors des chemins classiques. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent