Elections régionales 2015 en Ile-de-France : Pécresse l'emporte face à Bartolone

Elections régionales 2015 en Ile-de-France : Pécresse l'emporte face à Bartolone

DirectLCI
FOCUS - Selon des premières estimations, Valérie Pécresse (LR) l'emporterait face à Claude Bartolone (PS) - et Wallerand de Saint-Just (FN) - en Île-de-France à l'issue du second tour des élections régionales ce dimanche 13 décembre. Découvrez, dès qu'ils sont officialisés, les résultats complets grâce à notre carte interactive.

Les résultats
Pour Les Républicains, l'élection en Île-de-France était l'une des plus importantes de la campagne. Après 17 ans de présidence socialiste, Valérie Pécresse espérait tourner la page et ramener la région de la capitale, la plus peuplée et la plus importante économiquement du pays, dans le giron de la droite.Le premier tour avait tourné à son avantage : la tête de liste des Républicains a rassemblé 30,51 % des voix, suivie du candidat PS Claude Bartolone (25,19 %) et de Wallerand de Saint-Just, chef de file frontiste (18,41 %).

EN SAVOIR + >>  Découvrez tous les résultats des élections régionales 2015  

Dimanche soir, le deuxième tour a bien failli tourner court pour la candidate de la droite. Les estimations sur la quasi-totalité des bulletins dépouillés la donnaient gagnante d'un tout  d'un tout petit point, avec 43,84 % des voix, devant Claude Bartolone (42,15 %). La liste FN, elle, recule de quatre points, et termine avec 14,01 % des voix.

 Les résultats complets (si la carte ne s'affiche pas, cliquez ici ) 


 La région 
La région capitale, en plus d'être le centre politique du pays, en est également le poumon économique. Sans nul doute, l'Île-de-France est indétrônable au sommet du classement des régions françaises. Avec un PIB de 624 milliards d'euros et 12 millions d'habitants, elle est également la deuxième région d'Europe à attirer le plus les investissements étrangers. Un tiers des 500 plus grands groupes mondiaux y ont un siège social.

La contrepartie de cet attrait économique est le coût de l'immobilier, qui en fait la région avec le moins de propriétaires (seules 47,5% des familles possèdent leur propre logement). Si, dans son ensemble, le taux de chômage francilien est l'un des plus faibles de France, à 8,8%, les disparités  sont très importantes d'un département à l'autre, s'étalant de7 % dans les Yvelines à 13% en Seine-Saint-Denis.

EN SAVOIR +
>>  Découvrez les résultats des élections régionales en Île-de-France
>> 
Les élections régionales, comment ça marche ?
>> 
Une région, à quoi ça sert ?  
>> 
Retrouvez toute notre page consacrée aux élections régionales 

Sur le même sujet

Lire et commenter