Macron candidat ? La réponse "avant Noël", selon Gérard Collomb

DirectLCI
PRÉSIDENTIELLE - Le maire PS de Lyon Gérard Collomb, soutien de la première heure d'Emmanuel Macron, a vanté la capacité de rassemblement de l'ancien ministre de l'Economie et réaffirmé son souhait de le voir candidat à l'élection présidentielle ce dimanche lors du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. Selon lui, il annoncera son choix "avant Noël".

Le maire de Lyon est un soutien indéfectible d'Emmanuel Macron. Et il l'a encore montré ce dimanche lors du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. L'élu socialiste n'a pas caché son souhait de voir l'ancien ministre de l'Économie se présenter à l'élection présidentielle, et n'a laissé que peu de doutes quant à cette candidature. S'il a déclaré que c'était à Emmanuel Macron de "choisir le timing", il a avoué en fin d'émission que la réponse serait donnée "avant Noël". 


Le maire de Lyon a longuement vanté les qualités d'Emmanuel Macron et sa capacité à rassembler, à parler à tous les Français. Selon Gérard Collomb, Emmanuel Macron "veut réunir, à la fois ceux qui sont de gauche et ceux qui sont du centre droit." Il parle à "l'immense majorité des gens qui n’avaient pas pensé s’intéresser à la politque et qui se disent 'tiens il a des idées nouvelles'." "Quel parti peut aujourd'hui réunir autant de monde dans les meetings comme il le fait ?" a-t-il ajouté. 

Macron, le seul à gauche capable d'empêcher Le Pen d'accéder au second tour

Le président de la Métropole de Lyon pense même que le banquier d'affaires est le meilleur pour capter une partie des voies de Marine Le Pen, les votes des personnes mécontentes du système politique actuel. "Ce qu'apporte aussi Emmanuel Macron, c'est de (...) déranger le système et il y a des gens qui, aujourd'hui, sans être d'extrême droite, en ont marre de ce système et donc vont voter pour Marine Le Pen pour dire 'allez, on nettoie tout'". "Emmanuel Macron peut capter une partie de cet électorat-là qui est aujourd'hui désespéré et donc empêcher Marine Le Pen d'être au second tour" estime-t-il.

En vidéo

Collomb : "Macron peut capter une partie de l'électorat" de Le Pen

Selon Collomb, Macron va "faire le trou dans les sondages"

A la question de savoir si la candidature d'Emmanuel Macron en dehors de la primaire de la gauche n'était pas dangeureuse pour le second tour de la présidentielle, Gérard Collomb a prédit qu'Emmanuel Macron serait le seul candidat de la gauche à se présenter. "Je pense que dans les prochaines semaines (il) va faire le trou dans les sondages, les autres verront qu’il est en tête et se retireront."

En vidéo

Collomb : Macron "va faire le trou dans les sondages"

Sur Hollande : "un patron ça ne se décrète pas, ça s'impose naturellement"

L'édile de Lyon a aussi commenté les confidences de François Hollande dans "Un président ne devrait pas dire ça". "Je suis comme beaucoup de Français et de socialistes, un peu désespéré par ce qui se passe au sommet de l’Etat." "Soit le président est capable de renouer avec les Français soit il vaudrait mieux qu’il se retire, a-t-il continué. On voit aujourd'hui que la confiance n’est pas là, les sondages le montrent les uns après les autrres. C’est à lui d’apprécier mais nous sommes dans une situation extrêmement difficile." A Stéphane Le Foll qui a affirmé dimanche qu'Hollande était toujours le "patron", Emmanuel Macron a répondu : "Un patron ça ne se décrète pas, ça s’impose naturellement."

Lire aussi

En vidéo

Collomb sur Hollande : "Un patron ne se décréte pas, ça s'impose naturellement"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter