En cas de victoire du FN, le Festival d'Avignon menacé

En cas de victoire du FN, le Festival d'Avignon menacé

DirectLCI
POLEMIQUE - Le Festival d'Avignon est-il vraiment menacé ? Le metteur en scène Olivier Py a assuré qu'il quitterait la ville en cas de victoire du Front National lors du deuxième tour des Municipales.

Olivier Py lance un ultimatum. Le directeur artistique du Festival d'Avignon est en colère après les résultats des élections municipales dans la cité du Vaucluse. Le candidat FN Philippe Lottiaux a devancé d'une courte tête Cécile Helle, qui représentait le PS, avec 29,63 % contre 29,54 %. "Je ne me vois pas travaillant avec une mairie Front National. Cela me semble tout à fait inimaginable. Donc je pense qu’il faudrait partir. Il n’y aurait aucune autre solution”, a dit le metteur en scène. "Je ne vois pas comment, d’ailleurs, le festival pourrait vivre, défendre ses idées qui sont des idées d’ouverture, d’accueil de l’autre. Je ne vois pas comment le festival pourrait vivre à Avignon avec une mairie Front national, ça me semble inimaginable", a-t-il ajouté.

"Le combat continue entre les deux tours"

Pour autant, l'édition 2014 n'est pas menacée selon lui car "tout est déjà engagé". "Mais pour la suite, si le Front National l’emportait, je prendrais mes responsabilités”, a précisé M. Py à l’AFP. J’attends un sursaut, j’observe qu’il y a eu 42 % d’abstention au premier tour, il faut se mobiliser : le combat continue entre les deux tours", a souligné le directeur du festival, qui habite et vote à Avignon.

"M. Py n’est pas propriétaire du festival", a réagi auprès de l’AFP Philippe Lottiaux. Il instrumentalise l'événement pour des raisons personnelles, je trouve que ce n’est pas très brillant. Aujourd’hui le festival est une institution et vous savez on continuera à soutenir le festival d’Avignon, ça restera une ville de théâtre avec ou sans M. Py." Réponse le week-end prochain.

Plus d'articles