Une pétition lancée pour que Penelope Fillon "rende les 500.000 euros"

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

RÉACTIONS - Depuis l'article du "Canard Enchaîné" le 24 janvier, François Fillon fait face aux accusations d'emploi fictif concernant son épouse. Une enquête a été ouverte pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux. Une affaire qui fait réagir la classe politique.

Opération déminage. François Fillon a passé la journée de mercredi à désarmorcer la "boule puante" lancée la veille par Le Canard Enchainé. L'hebdomadaire, à trois mois de la présidentielle, a révélé que le candidat de la droite à l'élection suprême rémunérait son épouse, Penelope, en tant qu'attachée parlementaire. Un emploi qui, selon le Canard, serait fictif. 

L'ancien Premier ministre, après avoir laissé parlé ses proches et après que son avocat soit allé au parquet national financier pour apporter des documents censés faire taire les accusations sur le bienfondé de l'embauche de Penelope Fillon à l'Assemblée nationale, s'est donc présenté sur le plateau du JT de TF1 pour donner sa version. 

Voir aussi

Face à Gilles Bouleau, il a surtout défendu sa femme et son honneur.  Il a fermement démenti et dénoncé une "accusation abjecte", assurant qu'il ne renoncerait à la présidentielle que s'il était mis en examen.  Ce vendredi,  l'enquête devrait s'accélérer avec les auditions de la journaliste Christine Kelly, auteure en 2007 d'une biographie de François Fillon, et celle de l'ex-directeur de la Revue des Deux Mondes, Michel Crépu. 

Lire aussi

Lire aussi

Voir aussi

En vidéo

Affaire Penelope Fillon : l'avocat de François Fillon est arrivé au siège du parquet financier

Et aussi

Lire et commenter