Macron au JT de TF1 : "Le Pen est l’héritière d’un nom, d’un parti, d’un système"

Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Le second tour de l'élection présidentielle 2017

EN DIRECT - A 6 jours de 2e tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron est ce soir l'invité de Gilles Bouleau. Auparavant, Marine Le Pen et le candidat d'En Marche ! avaient rassemblé leurs troupes pour les 2 derniers grands meetings de la campagne. La première, à Villepinte, a donné une large place à Nicolas Dupont-Aignan. Le second à La Villette a affiché le plus large éventail de ses soutiens avec une nouvelle venue : Ségolène Royal. Dans l'après-midi, des incidents ont émaillé la manifestation syndicale de la Fête du travail. 3 CRS ont été blessés.

Coup pour coup. Les deux candidats qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle ont croisé le fer ce lundi par meetings interposés, leurs deux derniers grands meeting de la campagne. Marine Le Pen, à Villepinte et Emmanuel Macron, à Paris ont rassemblé leurs soutiens tout en tentant, l'un et l'autre, d'élargir leur audience. La première avait invité Nicolas Dupont-Aignan, celui qu'elle a d'ores et déjà désigné comme Premier ministre si elle est élue. Le second avait auprès de lui - et c'est une première - l'ancienne ministre de l'environnement Ségolène Royal, "venue spontanément" au meeting de canddiat de En Marche !  et que le candidat à cité pendant son discours.   Au slogan de Marine le Pen "Choisir la France", Emmanuel Macron a opposé son nouveau mot d'ordre, "Ensemble la République !" Il a accusé le FN d'être le parti de "l'anti-France".

Sondage : Macron toujours largement en tête. Selon le dernier sondage de notre partenaire Kantar Sofres One point, l'écart entre les 2 candidats est toujours conséquent même s'il s'érode un peu. Emmanuel Macron est crédit de 59% des intentions de vote au 2nd tour et 41% pour Marine Le Pen. Un écart en baisse de 2 points par rapport à la dernière enquête il y a 8 jours.

Les syndicats en ordre dispersé mais tous contre le FN. Dans la rue, 1er mai oblige, les syndicats ont manifesté sous le signe de la campagne présidentielle, rassemblant entre 140.000 et 280.000.  

Plusieurs policiers blessés. Le cortège de l'après-midi a été marqué par des affrontements avec les forces de l'ordre.  6 policiers ont été blessés. 

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle.

Lire et commenter