Le jour où Fillon a perdu son directeur de campagne... et son porte-parole

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
ÉLECTION - La pression politique autour de François Fillon ne redescend pas. Après son porte-parole Thierry Solère, c'est l'UDI qui a annoncé retirer son soutien au candidat. Suivez avec nous les dernières actualités du jour sur la campagne.

La situation de François Fillon semble de plus en plus difficile à tenir. Alors que les défections se multiplient dans son camp - dont celle de son porte-parole Thierry Solère - 71% des Français souhaitent qu'il se retire de la course à la présidentielle, selon un sondage OpinionWay pour LCI. De plus en plus d'élus Les Républicains ont annoncé apporter leur parrainage à Alain Juppé, de plus en plus enclin à accepter d'être le plan B qu'il écartait encore il y a peu.  Il "ne se défilera pas" en cas de désistement de François Fillon, a fait savoir son entourage ce vendredi.


A Nîmes jeudi, François Fillon a pourtant une nouvelle fois écarté tout renoncement. "Vous avez devant vous un combattant. Que celles et ceux qui ont du cran se lèvent!", a lancé l'ancien Premier ministre sous l'ovation d'environ 3000 militants. Le rassemblement de soutien organisé dimanche au Trocadéro pourrait être décisif pour celui qui assure avoir toujours le soutien de sa base, en dépit des doutes de plus en plus nombreux exprimés par les élus et les sympathisants LR. Selon la Fédération LR de Paris, 10.000 personnes se seraient déjà inscrites pour soutenir le candidat.

En vidéo

JT WE - Patrick Stefanini, directeur de campagne de François Fillon, quitte le navire

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Plus d'articles

Lire et commenter