EXCLUSIF - Sondage 2nd tour : Macron donné vainqueur à 59% face à Le Pen

DirectLCI
SONDAGE KANTAR-SOFRES-ONEPOINT - A la veille du débat de l'entre-deux-tours, Emmanuel Macron conservait une très large avance sur Marine Le Pen pour le 2nd tour de l'élection présidentielle avec 59% des intentions de vote, selon notre dernier sondage Kantar Sofres Onepoint. A noter que près de deux tiers des électeurs potentiels du candidat d’En Marche le font avant tout pour manifester leur rejet de la candidate FN.

A six jours du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron conserve une large avance sur Marine Le Pen. Selon notre sondage Kantar Sofres Onepoint, il est crédité de 59% des intentions de vote contre 41% pour sa rivale du FN.  D’autant que 90% des électeurs potentiels d’Emmanuel Macron se disent sûrs d’aller voter pour lui contre 84% pour Marine Le Pen. 


Un écart qui s'érode à peine. La large avance d'Emmanuel Macron sur Marine Le Pen s'érode à peine (- 2 points par rapport à la précédente enquête réalisée entre le 14 et le 17 avril mais +1 par rapport à rapport à l'enquête des 23 et 24 février). 

Plus de la moitié des électeurs de Mélenchon voteraient Macron.  Le candidat d’En Marche remporte la bataille des reports de voix puisque 52% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon au 1er tour ont l’intention de voter pour Emmanuel Macron au second tour quand ils ne sont que 17% pour Marine Le Pen. 31% envisagent de s’abstenir.

Chez les électeurs de Benoît Hamon, c’est un peu plus net : 73% souhaitent voter pour l’ancien conseiller de François Hollande contre seulement 8% pour l’eurodéputée FN (19% envisagent de s’abstenir). 


29% des électeurs de Fillon voteraient pour Marine Le Pen. Les électeurs de François Fillon sont un plus partagés puisque 49% comptent voter Emmanuel Macron contre 29% pour Marine Le Pen (22% envisagent de s’abstenir).

Ce sondage a également évalué la motivation des votes. Il ressort que 58% des électeurs songent à voter pour un candidat avant tout par rejet de son adversaire. 

Si 56% des abstentionnistes du premier tour pensent à nouveau ne pas se rendre aux urnes dimanche 7 mai, 25% pourraient aller voter pour le candidat d’En Marche et 19% pour sa rivale frontiste. Pourquoi s'abstenir ? C'est l’absence de confiance dans les deux candidats qui reste le principal argument des abstentionnistes. 

Si Emmanuel Macron est clairement le favori du second tour, à peine 40% de ses électeurs potentiels se disent satisfaits par la perspective de sa victoire. Un chiffre qui tombe à 28% pour Marine Le Pen. A noter que 63% des personnes interrogées estiment que la candidate du FN réalise une bonne campagne quand ils ne sont que 54% à penser la même chose pour l’ancien ministre de l’Économie.

Enquête réalisée du 28 au 30 avril 2017 auprès d'un échantillon de 1539 personnes inscrites sur les listes électorales représentatif de la population françaises âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle


Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter