Fermeture d'un site Alstom : Montebourg fustige le "laisser-faire" du gouvernement

Fermeture d'un site Alstom : Montebourg fustige le "laisser-faire" du gouvernement
Élections Municipales 2020

MADE IN FRANCE - Après l'annonce de la fermeture d'un site historique du TGV à Belfort, Arnaud Montebourg accuse le gouvernement de passivité jeudi matin sur France 2.

Du grain à moudre pour Arnaud Montebourg, le désormais meilleur ennemi de François Hollande. Invité ce jeudi matin sur France 2, l'ancien ministre, candidat à la présidentielle, a fustigé l'attitude du gouvernement après l'annonce, la veille, de la fermeture d'un site historique d'Alstom à Belfort, qui pourrait impacter 400 emplois. Le constructeur, touché par une baisse des commandes en France, a en effet annoncé mercredi l'arrêt de la production de trains, d'ici à 2018, sur ce site qui a fait les beaux jours du TGV. D'où la colère du défenseur d'un protectionnisme à la française.

Cela aurait pu être évité. C’est inacceptable. Je déplore cette politique du laisser-faire qui consiste à dire qu'on ne s'en occupe pas- Arnaud Montebourg

Alain Montebourg, qui demande à Alstom de "présenter un plan alternatif", cette annonce intervient alors que "la SNCF vient de recevoir pour 140 millions d'euros des locomotives allemandes". De quoi nourrir sa proposition qui consiste à utiliser "l'argent de nos impôts" pour "la réindustrialisation du site France". 

Quand l’Etat est dans le capital de la SNCF, le minimum est d’avoir un patriotisme économique- Arnaud Montebourg

L'ancien ministre a rappelé son attachement au "made in France", une "cause nationale" et "un mouvement de société" qu'il se targue d'avoir "popularisé". "Il faut que 80% de nos marchés publics aillent en priorité aux PME française", fait-il valoir. 

Lorsqu'il était au gouvernement, Arnaud Montebourg s'était notamment fait entendre début 2013 en ferraillant avec le groupe ArcelorMittal, proposant une nationalisation ponctuelle du site de Florange pour éviter des licenciements massifs. Il n'avait pas été écouté par le gouvernement.  

VIDEO - Alstom : le gouvernement demande une période de concertation avec les syndicats

En vidéo

Alstom : le gouvernement demande une période de concertation avec les syndicats

VIDÉO. Fermeture du site d’Alstom à Belfort : le gouvernement demande des concertations syndicales

En vidéo

Fermeture du site d’Alstom à Belfort : le gouvernement demande des concertations syndicales

Lire aussi

    En vidéo

    Une fermeture annoncée pour le site historique Alstom de Belfort

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent