Finale de la Coupe de France : soirée sous haute sécurité pour Emmanuel Macron au Stade de France

Finale de la Coupe de France : soirée sous haute sécurité pour Emmanuel Macron au Stade de France

SÉCURITÉ - Comme c'est le cas depuis que la menace terroriste s'est installée en France, le moindre événement sportif s'organise désormais autour d'un dispositif de sécurité impressionnant. La finale de la Coupe du France, qui a opposé ce samedi à 21 heures Angers au PSG, n'a pas échappé évidemment pas à la règle. D'autant que le nouveau président Emmanuel Macron était, comme c'est la tradition, dans les tribunes du Stade de France.

Raid, agents du déminage et forces de l'ordre en nombre : un "dispositif de sécurisation renforcé" a été déployé pour la finale de la Coupe de France samedi au Stade de France, quelques jours après l'attentat de Manchester, a prévenu la préfecture de police. "Dans un contexte où la menace reste élevée", ce dispositif pour la finale qui a opposé le PSG au SCO Angers à Saint-Denis, près de Paris, a permis d'"assurer la sécurisation générale de l'événement, prévenir les troubles et empêcher les débordements de supporters violents", a indiqué la PP dans un communiqué.

Toute l'info sur

La présidence Macron

Lire aussi

"Au total, en plus des 1.300 stadiers mis en place par l'organisateur, ce sont près de 1.100 policiers et gendarmes qui seront engagés", avait annoncé avant la rencontre la préfecture, précisant que parmi eux se trouveraient un détachement du Raid et des agents du déminage, et qu'il y aurait un dispositif anti-drones. Les spectateurs qui se sont rendus au stade (qui peut accueillir plus de 80.000 spectateurs) ont dû passer "par huit points de pré-filtrage assurés par des agents de sécurité privée, supervisés et appuyés par des fonctionnaires de police", selon le communiqué.

Macron, le supporter de l'OM

Un Stade de France qui, depuis les terribles attentats de novembre 2015 et l'attaque de trois kamikazes aux abords de l'enceinte lors du match contre l'Allemagne, a l'habitude de ce genre de dispositif. D'ailleurs rodé avec succès lors de l'Euro 2016 organisé en France. Pour Emmanuel Macron, qui vient de passer plusieurs jours sous très haute sécurité à l'occasion du G7 organisé en Italie, rien de très nouveau non plus. Même si, évidemment, c'est la première finale de Coupe de France à laquelle il assiste depuis qu'il s'est installé à l'Élysée. 

En vidéo

Un G7 sous tension en Sicile

Plus périlleux, par contre, en tant que supporter assumé de l'OM, le chef de l'État aurait bien pu subir les foudres de ceux du PSG, en immense majorité au Stade de France et qui exècrent Marseille et ses fans... Mais pas de sifflets pour Emmanuel Macron. Les Parisiens ont juste profité de leur victoire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter