Gilbert Collard attaqué en justice par... son colistier

Gilbert Collard attaqué en justice par... son colistier

DirectLCI
MUNICIPALES - Situation ubuesque à Saint-Gilles dans le Gard. L'un des propres colistiers du candidat Gilbert Collard, soutenu par Marine le Pen, a annoncé qu'en cas de victoire, il passerait dans l'opposition. Vendredi, il a même déposé une plainte contre sa tête de liste.

L'opposition au FN vient de tous les fronts, et même de son propre camp. A deux jours du second tour des élections municipales, Alfred Mauro, le quatrième sur la liste Rassemblement bleu marine (RBM, soutenue par le FN) à Saint-Gilles dans le Gard, a déposé ce vendredi une plainte contre... sa tête de liste, l'avocat Gilbert Collard. Dans le document qu'a pu consulter metronews, son ancien directeur de campagne accuse le candidat frontiste de diffamation.

Contacté par metronews, Alfred Mauro s'explique. "J'ai travaillé 8 mois avec Gilbert Collard, j'ai même été son directeur de campagne jusqu'à ce que je lui présente ma démission début mars. Mais comme il n'a pas supporté que je claque la porte, il m'a diffamé dans la presse en assurant que j'avais fait l'objet d'une plainte pour viol". "Vous imaginez qu'après ce mensonge, des membres de ma famille m'appellent pour me demander si c'est vrai. J'ai attendu des excuses publiques mais comme il persiste, j'ai déposé une plainte ce matin", ajoute le colistier.

"Je ne siégerai jamais avec lui en cas de victoire"

Cette guerre interne a débuté le 10 mars dernier, lorsque Gilbert Collard a en effet annoncé publiquement le limogeage de son directeur de campagne d'alors. Dans sa lettre adressée à Alfred Mauro, le député soutenu par le FN lui expliquait ce choix : "Je viens d’apprendre, ce que vous m’aviez caché, que vous avez été condamné pour violences sur un représentant des forces de l’ordre ; que vous avez été condamné pour abandon de famille à 6 mois de prison ferme, (...) que vous aviez fait l’objet d’une plainte pour viol conjugal, certes classée".

Ces accusations, Alfred Mauro les nie en bloc. Le Lab , qui a pu consulter une photocopie de son casier judiciaire, confirme d'ailleurs que celui-ci est vierge. "Gilbert Collard est une personne qui n'est pas digne d'être maire. Il est prêt à tout pour le pouvoir et personne ne dit rien car tout le monde le craint", s'indigne aujourd'hui son colistier, qui ne compte pas travailler à ses côtés même si la loi l'oblige à rester sur sa liste. Gilbert Collard étant arrivé en bonne position au premier tour des élections (avec 42,57% des voix), Alfred Mauro pourrait donc être nommé adjoint à la Culture. Mais il prévient déjà : "Je ne siégerai jamais avec lui. En cas de victoire, je passerai immédiatement dans l’opposition".

Sur le même sujet

Lire et commenter