Gérard Collomb : "A la place de Jean-Louis Borloo, j'aurais rejoint Emmanuel Macron depuis longtemps"

Gérard Collomb : "A la place de Jean-Louis Borloo, j'aurais rejoint Emmanuel Macron depuis longtemps"

VIENS DONC CHEZ NOUS - Au Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, le sénateur-maire PS de Lyon Gérard Collomb a estimé que Jean-Louis Borloo, courtisé par l'UDI pour la présidentielle, devrait rejoindre le camp d'Emmanuel Macron.

Jean-Louis Borloo à nouveau courtisé par les responsables politiques. Alors que de nombreuses incertitudes pèsent sur la candidature de François Fillon, l'UDI a rompu son alliance et se cherche un plan B. 

Parmi les options, le patron des centristes, Jean-Christophe Lagarde, a clairement appelé l'ancien fondateur de l'UDI, officiellement retraité de la politique, à se présenter à la présidentielle. 

Toute l'info sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Lire aussi

Jean-Louis Borloo, l'ultime recours pour la droite ? Le scénario a été balayé par le sénateur-maire PS de Lyon Gérard Collomb, dimanche au Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro. Pour ce dernier, Jean-Louis Borloo n'a rien à faire à droite : il doit rejoindre son champion, Emmanuel Macron, le candidat "ni gauche ni droite". 

J'aime beaucoup Jean-Louis Borloo. A sa place je n'aurais pas hésité. J'aurais rejoint Emmanuel Macron depuis longtemps- Gérard Collomb

Dépasser "l'affrontement stérile gauche droite"

Car, argumente Gérard Collomb, Jean-Louis Borloo tomberait dans le même piège que celui qu'il a connu "dans le passé", lorsqu'il avait cru devenir Premier ministre après la victoire de Nicolas Sarkozy. 

Le sénateur-maire de Lyon estime que "les Français veulent qu'on sorte de cet affrontement stérile entre la gauche et la droite. Cela fait 20 ans que notre pays n'avance pas et que nous régressons dans le monde". Et pour lui, pas de doute : seul Emmanuel Macron peut incarner ce dépassement. Car lui "comprend le monde d'aujourd'hui et de demain, pas simplement celui d'il y a vingt ans". Un petit clin d'oeil, au passage, à une éventuelle candidature alternative d'Alain Juppé. 

En vidéo

Gérard Collomb : "Les Français veulent qu'on sorte de l'affrontement stérile entre gauche et droite"

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Covid-19 : le vaccin russe Spoutnik V examiné par l'Agence européenne des médicaments

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

REPLAY – Revoyez l’interview de Nicolas Sarkozy au JT du 20h de TF1

VIDÉO - Nicolas Sarkozy sur TF1 : "Je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe"

Lire et commenter