Hénin-Beaumont : le torchon brûle entre Steeve Briois et l'église

Hénin-Beaumont : le torchon brûle entre Steeve Briois et l'église

DirectLCI
MUNICIPALES – Pour le diacre d’Hénin-Beaumont, le vote FN est contraire aux "fondamentaux de l’Évangile". Selon lui, le prêtre de Hénin-Beaumont aurait reçu deux lettres contenant des "menaces" de la part du candidat frontiste aux municipales Steeve Briois. Ce dernier récuse cet accusation évoquant une "réponse à une lettre ouverte". Il a décidé de porter plainte pour "diffamation".
Les représentants de l'église catholique montent au créneau à Hénin-Beaumont. Tandis qu'un récent sondage CSA classerait en tête au premier tour le candidat du FN Steeve Briois (avec 36% des voix), le diacre d’Hénin-Beaumont affirme que "voter FN, c’est oublier les fondamentaux de l’Évangile".
 
"Voter FN, c’est faire abstraction de l’un des fondamentaux de l’Évangile : l’attention au plus petit et au plus pauvre. Alors le rejet de l’autre, notamment de l’étranger, je ne peux pas l’accepter", déclare le diacre Jean-Lou Blondelle, sur le blog MairesduNord.fr . Et l'homme d'église de rappeler : " On a tort de croire que la Bible n’est que religieuse : elle est aussi politique." 
 
Des "lettres de menaces" ?
 
Car, dans ce laboratoire politique de Marine Le Pen, les tensions avec l'Eglise catholique et le Front national seraient prégnantes. Selon le diacre, le prêtre d'Hénin-Beaumont aurait ainsi reçu deux "lettres de menaces" de la part de Steeve Briois, secrétaire général du parti et bras droit de Marine Le Pen. "A l’intérieur, Steeve Briois l’appelle son ennemi personnel", assure le diacre.
 
Une accusation que récuse l'intéressé. "J'ai écrit une seule lettre à ce prêtre qui avait fait une lettre ouverte contre moi. Il n'y a aucune menace. Ce sont des mensonges, indique à metronews Steeve Briois. Sur une ville d'environ 20 000 habitants, sa messe n'accueille qu'une cinquantaine de personnes chaque dimanche. Il ne faut pas s'étonner, cela ressemble plus à un congrès du parti communiste."

"L'amour du prochain"

Selon le candidat frontiste, les idées de Front National sont en adéquation avec celles de l'église catholique : "Nous prônons l'amour du prochain et de la France, ajoute-t-il. Je rencontre plus de gens qui souffrent que ce curé. Il n'a pas de leçon de morale à me donner." Steeve Briois a décidé de porter plainte pour diffamation contre le blog tenu par des étudiants de l'ESJ, l'école de journalisme de Lille. 
 
Lire et commenter