VIDEO - Hugo décrypte : ce qui oppose Marine Le Pen et Emmanuel Macron

CHRONIQUE – Le YouTubeur Hugo Travers s'est penché cette semaine sur les principales différences entre les programmes des deux candidats, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Il a fondé @RadioLondres_fr sur Twitter, et vous propose désormais chaque dimanche sur LCI son regard sur la campagne présidentielle. Découvrez en cinq minutes la chronique d'Hugo Travers avec cette semaine un focus sur tout ce qui oppose Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Vous allez tout comprendre :


EUROPE : Marine Le Pen est eurosceptique, voire europhobe. Concrètement, elle est souverainiste ce qui veut dire qu'elle critique le transfert de pouvoir d'autorités nationales à des autorités supranationales telles que l'Union européenne. 

Pendant sa campagne, Emmanuel Macron, lui, a voulu se placer comme le candidat le plus européen. Concrètement, il prévoit de nouvelles coopérations avec les Etats avec notamment la création d'un parlement et d'un  budget de la zone euro.


IDENTITE NATIONALE : Marine Le Pen parle de préférence nationale. On retrouve ainsi dans son programme l'idée d'une taxation à l'embauche d'un salarié étranger ou encore les potentielles suppressions des aides sociales pour les étrangers.

De son côté, le candidat d'En Marche! prône une France qui se veut ouverte. Il estime que l'immigration est une chance et une fierté. Avec Emmanuel Macron, il y aura un renforcement des moyens pour intégrer les étrangers.

QUESTIONS DE SOCIETE : Marine Le Pen demeure conservatrice : elle souhaite ainsi remplacer le mariage pour tous par un "Pacs amélioré" où il n'y ait plus fait mention du mot mariage. Emmanuel Macron, lui, est vu comme un progressiste. Il propose notamment la PMA pour toutes les femmes.


RENOVATION DES INSTITUTIONS : Pour Marine Le Pen, le renouvellement passe par un retour à un mandat de sept ans pour le Président de la République. La candidate du Front national souhaite aussi créer un référendum d'initiative populaire.

De son côté, Emmanuel Macron souhaite accélérer le travail à l'Assemblée en limitant le nombre de mois pendant lesquels les députés travaillent sur une loi.


POSITIONNEMENT VIS A VIS DE LA RUSSIE : Marine Le Pen souhaite développer les relations entre les deux pays, juge que l'annexion de la Crimée par la Russie n'est pas illégale et a même rencontré Vladimir Poutine fin mars.

A l'inverse, Emmanuel Macron souhaite le maintien des sanctions contre la Russie tant que la Russie restera impliquée dans le conflit ukrainien.


Découvrez les autres vidéos d'Hugo décrypte sur sa chaine Youtube

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hugo Décrypte

Plus d'articles

Sur le même sujet