Il préfère Hidalgo à NKM : l'élu Modem suspendu un an (seulement)

Il préfère Hidalgo à NKM : l'élu Modem suspendu un an (seulement)

DirectLCI
INFO METRONEWS - Jean-François Martins, seul conseiller de Paris du Modem, avait rejoint l'équipe d'Anne Hidalgo en octobre. Alors que François Bayrou réclamait son exclusion définitive, l'élu a écopé d'une suspension temporaire d'un an.

Son initiative avait été qualifiée de "médiocre" par François Bayrou. Juste après le ralliement de Jean-François Martins, seul conseiller de Paris issu du Modem, à Anne Hidalgo, les instances dirigeantes du parti avait réclamé publiquement son exclusion. Finalement, Jean-François Martins n'écope que d'une suspension d'un an. 

Il a reçu la sanction par lettre recommandée aujourd'hui (vendredi). "Je suis soulagé, indique Jean-François Martins. Les instances du parti ont constaté que soutenir Anne Hidalgo n'était pas si éloigné des idées du Modem."

De nombreuses dissidences à droite

L'élu avait été entendu début décembre par une commission interne du Modem (le "comité de conciliation et de contrôle", ndlr), composée d'une dizaine de représentants départementaux. "Ils ont considéré que mon ralliement à Anne Hidalgo n'était pas un cas réel de dissidence", indique Jean-François Martins. Dans son sillage, une dizaine de membres du Modem avait ensuite rejoint l'équipe socialiste courant novembre. 

L'annonce de sa suspension temporaire intervient au moment où Nathalie Kosciusko-Morizet vient d'annoncer les principaux noms des listes communes UMP-UDI-Modem pour Paris. Une alliance qui a pris beaucoup de retard . Par ailleurs, NKM sera opposée à de nombreuses dissidences dans son propre camp .

Plus d'articles

Sur le même sujet