La société de conseil de Fillon, la grosse dette de Le Pen envers son père... découvrez les déclarations de patrimoine des candidats

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
CARTES SUR TABLE - La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a mis en ligne, mercredi, les déclarations de patrimoine des candidats à la présidentielle. Morceaux choisis.

La déclaration qui vient à point. A un mois du premier tour de la présidentielle, et tandis que plusieurs affaires rythment la campagne, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a mis en ligne mercredi, pour la première fois, les déclarations de patrimoine des candidats. 


Les formulaires publiés, que chacun peut consulter ici, donnent de nombreuses précisions sur les emprunts contractés par les intéressés, mais surtout sur leur patrimoine immobilier. LCI vous propose un résumé des principales informations à retenir de cette documentation. 

Fillon : des dettes fiscales et de belles montres

La déclaration de François Fillon fait apparaître un patrimoine immobilier constitué de la propriété familiale dans la Sarthe et de deux autres maisons dans la Sarthe et dans les Pyrénées Atlantiques, le tout pour un montant déclaré de 925.300 euros. Sa société 2F Conseil, mise en cause par le Canard pour avoir servi d'intermédiaire entre un milliardaire libanais et Vladimir Poutine en 2015, est évaluée à 97.888 euros. 


En outre, François Fillon déclare deux montres de luxe à 12.000 et 15.000 euros et 15 comptes au Crédit agricole. Sa déclaration signale enfin plusieurs prêts, dont un "familial", pour un montant total de 115.000 euros, pour rembourser des "dettes fiscales" à l'échéance de décembre 2017. L'entourage a précisé à l'AFP que c'est la fille du candidat qui a notamment été mise à contribution pour l'aider à rembourser le fisc, et qu'il ne s'agissait pas d'un redressement fiscal.

Le Pen : plusieurs propriétés et de gros prêts de Jean-Marie Le Pen

La déclaration de Marine Le Pen, assortie d'annexes adressées à la HATVP mais grisées pour le grand public en raison d'un litige avec le fisc, qui suspecte une "sous -évaluation", se compose essentiellement de nombreuses propriétés immobilières dont la valeur n'est donc pas communiquée : un bien de 120 mètres carrés en indivision dans le Morbihan, un autre bien, également en indivision, de 382 mètres carrés dans les Hauts-de-Seine, ainsi que plusieurs part de SCI immobilières, dont 100% d'une maison de 633 mètres carrés dans les Hauts-de-Seine et 100% d'une autre maison de 120 mètres carrés dans les Pyrénées-Orientales.


Ses comptes bancaires intègrent plusieurs prêts, pour un montant total de plus de 9 millions d'euros, de Cotelec, l'association de financement de Jean-Marie Le Pen, en vue de la présidentielle. 

Macron : placements, assurance-vie et droits d'auteur

Dans sa déclaration, Emmanuel Macron confirme qu'il ne possède aucune propriété immobilière à son nom. Son patrimoine consiste dans un fonds de placement dans les PME (61.516 euros) ainsi que dans des placements en compte-titre et en PEA pour un montant total d'environ 65.000 euros. 


Le candidat d'En Marche ! détient en outre près de 92.000 euros d'assurance vie et un peu plus de 116.000 euros répartis sur des comptes d'épargne au Crédit Mutuel. Enfin, pour son livre-programme Révolution, il a touché plus de 274.000 euros d'avance sur les droits d'auteur. 

Hamon : deux appartements et un peu d'épargne

Le candidat socialiste Benoît Hamon signale de son côté un appartement en indivision de 108 mètres carrés dans les Hauts-de-Seine, d'une valeur de 700.000 euros, et un autre appartement de 62 mètres carrés évalué à 121.000 euros dans le Finistère. 


Il déclare en outre environ 15.000 euros répartis sur des comptes courants et d'épargne.

Mélenchon, deux appartements et un peu d'épargne (bis)

La déclaration de patrimoine de Jean-Luc Mélenchon, qui en a fait un billet humoristique sur son blog, est assez proche de celle de Benoît Hamon. Il détient un appartement de 110 mètres carrés à Paris, qu'il évalue à 837.000 euros, ainsi qu'une maison de campagne de 150 mètres carrés dans le Loiret (190.000 euros). 


Ses comptes bancaires totalisent un solde très positif de plus de 104.000 euros. "J'épargne beaucoup parce que je suis très bien payé au Parlement européen", a-t-il expliqué sur son blog.

Dupont-Aignan, cinq appartements à Paris et une maison

Le candidat de Debout la France déclare un patrimoine essentiellement constitué de biens immobiliers : un grand appartement parisien de 105 mètres carrés évalué à 1.3 million d'euros, une maison dans l'Essonne ainsi que quatre appartements et une boutique "en mauvais état" à Paris. Total : plus de 2,3 millions d'euros cumulés de biens immobiliers. 

En vidéo

Le calendrier avant la présidentielle : la minute pour comprendre

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter