Jean-Marc Ayrault : Johanna Rolland est "une chance pour les Nantais"

Jean-Marc Ayrault : Johanna Rolland est "une chance pour les Nantais"

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
DirectLCI
POLITIQUE – Le Premier ministre était à Nantes ce week-end. Après l’inauguration du Sillon vendredi, et la remise de décorations, il était à la Folle Journée en compagnie de la candidate socialiste aux municipales.

Il ne cesse de lui renouveler son soutien, et l'a fait, encore une fois, ce week-end. Le Premier ministre Jean-Marc Ayraut a estimé samedi que jeunesse de Johanna Rolland, candidate socialiste à la mairie de Nantes était une "chance pour les Nantais".

L’ancien maire de Nantes était de passage à la Folle journée en compagnie de son épouse : "J'ai envie que le travail accompli continue pour les Nantais et donc j'ai confiance en ses capacités : elle est jeune mais elle est à l'image des générations qui aujourd'hui prennent des responsabilités", a-t-il dit. "Moi j'ai commencé à 27 ans [en devenant conseiller général, ndlr], à l'époque on me disait : "Ah la la, qu'est ce qu'il est jeune... " Ne faisons pas de débat à ce sujet, je crois que c'est même une chance pour les Nantais".

"Le bilan de la gauche a transformé la ville"

Il a représenté le parcours de celle qu’il accompagne depuis le début : "Johanna Rolland a travaillé dans différents métiers au contact des populations les plus fragiles, elle a été ma collaboratrice comme assistante parlementaire, depuis elle est devenue une élue", a-t-il détaillé. Pour lui, elle "concilie cela avec une vie familiale, elle est mère de deux enfants, son mari travaille, c'est un couple moderne qui sait partager les tâches. C'est vraiment à l'image des générations d'aujourd'hui".

De son côté, la jeune femme a tenu une nouvelle fois à marquer sa différence, tout en s’inscrivant dans la continuité des maires précédents : "Je suis candidate aujourd'hui pour ouvrir un nouveau cycle et ouvrir un nouveau cycle, c'est revendiquer le bilan de la gauche dans cette ville à 300%, parce que je crois que ce bilan, il a transformé la ville, il a amené des choses aux habitants et en même temps il faut dire que les choses ont changé, dire que le Nantes d'aujourd'hui ce n'est pas le Nantes d'il y a dix ans", a-t-elle souligné.

Jean-Marc Ayrault a passé le week-end à Nantes : il était vendredi à l’ inauguration du Sillon de Bretagne, HLM à Saint-Herblain , avant de remettre des décorations, puis d’assister à la Folle journée en compagnie de son épouse et ses enfants et petits-enfants.
 

Lire et commenter