L'appel de Juppé aux déçus de Hollande : "Rassemblons-nous"

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
PRIMAIRE À DROITE - Invité du JT de 20h de TF1, Alain Juppé a lancé un appel aux électeurs de droite et du centre, mais aussi et surtout à "tous les déçus du hollandisme".

Alain Juppé ratisse large. Invité du JT de 20h sur TF1, le favori pour la primaire de droite et du centre a lancé un appel au plus grand nombre de soutiens, pour obtenir la candidature à droite et lancer une dynamique pour l'élection présidentielle. "Je veux rassembler et me battre contre le Front National et contre la politique de François Hollande", a-t-il précisé. "À tous les Français de droite et du centre, mais aussi à tous les déçus du hollandisme, je dis : rassemblons-nous !".


Le maire de Bordeaux en a profité pour égratigner la politique du gouvernement actuel. "Je veux dire la vérité aux Français avant de me faire élire", a-t-il affirmé. "Je ne ferai pas de promesses que l'on ne pourra pas tenir mais j'apporterai un changement sérieux".

"Hollande dit qu'il faut 10 ans pour réussir, mais 5 ans suffisent pour échouer"

Le candidat à la primaire de droite et du centre a rebondi sur les déclarations du président de la République, pour qui un seul mandat n'est pas suffisant pour redresser la situation en France. Ce à quoi Alain Juppé a répondu que l'actuel chef de l'Etat n'avait eu besoin que de cinq ans pour "échouer". Il est également revenu sur le livre polémique "Un président ne devrait pas dire ça...", expliquant qu'il trouvait "choquant qu'un chef de l'État passe des heures à raconter sa vie à des journalistes".

"J'établirai un code de la laïcité"

Alain Juppé a détaillé les trois points majeurs de son programme : "la sécurité", le "plein emploi" et "l'éducation". Le candidat Les Républicains a ensuite rapidement embrayé sur le terrain de la laïcité. "Nous avons besoin de préciser ce que laïcité veut dire. J'établirai un code de la laïcité", s'est-il engagé.

"Il faut faire confiance aux entreprises"

"Ce qui menace notre protection sociale, c'est le taux de chômage qui ne recule pas", a avancé le maire de Bordeaux. "Il faut faire confiance aux entreprises, qui sont les seules à pouvoir créer des emplois". Alain Juppé a annoncé qu'il mettrait en place une loi de programmation fiscale visant à simplifier les démarches des entrepreneurs : "Il faut donner des libertés aux entreprises". Le candidat est aussi revenu sur la question des retraites, affirmant qu'il fallait reculer l'âge du départ à 65 ans. "Si nous ne passons pas la retraite à 65 ans, nous ne pourrons plus assumer notre système", a-t-il affirmé.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Plus d'articles

Lire et commenter