L’Europe et le mondialisme fracturent la carte électorale française

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
DirectLCI
Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et dans une moindre mesure Nicolas Dupont-Aignan et François Asselineau ont capitalisé sur le rejet de la construction européenne analyse Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1. Au contraire, Emmanuel Macron s’est posé en garant de ce processus. Une fracture qui pourrait être déterminante pour les années à venir.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 13h du 24 avril 2017 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT des sujets sur l’actualité, un point sur la météo du jour, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter