L'humour de Cazeneuve, Peillon sans QG fixe et la colère de Juppé : les coulisses de la campagne

POLITIQUE - Retrouvez les indiscrets de la campagne présidentielle avec nos journalistes Renaud Pila et Justine Corbillon.

Bernard Cazeneuve, Premier ministre humoriste

Bernard Cazeneuve, nouveau bout-en-train du gouvernement ? Le Premier ministre s'est adressé aux députés socialistes lors d'une réunion de groupe de travail, juste avant le vote de confiance à l'Assemblée. Non sans humour, il a déclaré: "J'ai été ministre de l'Intérieur, donc je vous préviens, j'ai des fiches sur chacun de vous". L'un des députés, "abasourdi" est ressorti de la salle en avouant : "Il nous ait arrivé un truc incroyable ce matin en réunion de groupe, on a ri!"

Vincent Peillon, sans QG fixe

Le candidat à la primaire socialiste se serait-il engagé dans la campagne sur un coup de tête ? Vincent Peillon n'a pour le moment pas de QG! Heureusement, un ami lui a gracieusement prêté un appartement parisien ... avec ordinateur, imprimante et internet. Ouf! 

Alain Juppé: mots pour maux

Le candidat malheureux à la primaire de la droite n'a pas encore bien digéré sa défaite. De retour à Bordeaux, le maire s'est rapidement agacé lors du dernier conseil municipal. Un élu socialiste s'était amusé à souligner, enfin, son retour dans son fief. "Ça y est, on tombe dans la méchanceté, dans la saloperie", a rétorqué Alain Juppé. "Merci pour votre grande classe." Faut pas le fâcher!

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Bernard Cazeneuve Premier ministre

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter