L'humour de Cazeneuve, Peillon sans QG fixe et la colère de Juppé : les coulisses de la campagne

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
POLITIQUE - Retrouvez les indiscrets de la campagne présidentielle avec nos journalistes Renaud Pila et Justine Corbillon.

Bernard Cazeneuve, Premier ministre humoriste

Bernard Cazeneuve, nouveau bout-en-train du gouvernement ? Le Premier ministre s'est adressé aux députés socialistes lors d'une réunion de groupe de travail, juste avant le vote de confiance à l'Assemblée. Non sans humour, il a déclaré: "J'ai été ministre de l'Intérieur, donc je vous préviens, j'ai des fiches sur chacun de vous". L'un des députés, "abasourdi" est ressorti de la salle en avouant : "Il nous ait arrivé un truc incroyable ce matin en réunion de groupe, on a ri!"

Vincent Peillon, sans QG fixe

Le candidat à la primaire socialiste se serait-il engagé dans la campagne sur un coup de tête ? Vincent Peillon n'a pour le moment pas de QG! Heureusement, un ami lui a gracieusement prêté un appartement parisien ... avec ordinateur, imprimante et internet. Ouf! 

Alain Juppé: mots pour maux

Le candidat malheureux à la primaire de la droite n'a pas encore bien digéré sa défaite. De retour à Bordeaux, le maire s'est rapidement agacé lors du dernier conseil municipal. Un élu socialiste s'était amusé à souligner, enfin, son retour dans son fief. "Ça y est, on tombe dans la méchanceté, dans la saloperie", a rétorqué Alain Juppé. "Merci pour votre grande classe." Faut pas le fâcher!

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Bernard Cazeneuve Premier ministre

Plus d'articles

Lire et commenter