La Grande-Motte : Taubira comparée à un singe, l'étrange justification de la mairie UMP

La Grande-Motte : Taubira comparée à un singe, l'étrange justification de la mairie UMP

DirectLCI
MUNICIPALES - Lina Delnott, élue UMP de La Grande-Motte (Hérault), a partagé sur Facebook le 14 mars dernier, une photo de singe évoquant la ministre de la Justice, Christiane Taubira. Malgré l'indignation du parti, la mairie livre d'étranges explications à metronews.

Après le FN, c'est au tour de l'UMP. Tout juste élue dès le premier tour des élections municipales de La Grande-Motte (Hérault) sur la liste du maire sortant UMP Stéphan Rossignol, Lina Delnott a partagé sur Facebook, le 14 mars dernier, une photo pour le moins polémique, rapporte lundi  le Montpellier journal . La photo d'un singe, surtitrée du message : "Je suis ministre et suis une grosse menteuse... Je suis, je suis...". Une référence à Christiane Taubira, accusée à cette époque d'avoir menti à propos de l'affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy.

Joint par Le Lab , l'entourage de Jean-François Copé ne compte pas laisser passer cette attaque raciste et fustige une "publication intolérable". Une "procédure de sanction visant à l'exclure de l'UMP a immédiatement été engagée", ajoute même le parti. Problème : selon nos informations, Lina Delnott n'est pas encartée à l'UMP.

Partage ou post Facebook, une nuance de taille

Dans un communiqué, Stéphane Rossignol, réélu dimanche dès le premier tour à la tête de la mairie de La Grande Motte, condamne l'acte mais pas la personne. "Il s’agissait d’un partage de photo en privé. Ce n’est pas elle qui est à l’origine de  cette publication", écrit-il. "Lina s’est égarée en partageant ce statut, elle s’en est excusée, aujourd’hui, il n’est plus en ligne. C’est une énorme maladresse qu’elle a commise sans réfléchir", ajoute ce maire UMP avant de renouveler sa confiance pour sa colistière Lina Delnott.

En octobre dernier, une candidate FN avait été rapidement écartée pour avoir également comparé la garde des Sceaux à un singe sur Facebook. Contacté par metronews, l'entourage de Stéphane Rossignol tient à justifier son choix de ne pas imiter le parti frontiste. "Nous n'allons pas l'évincer, elle vient à peine d'être élue. Elle a seulement partagé la photo, ce n'est pas comme si elle l'avait postée", explique une proche du maire UMP. Lina Delnott compte-t-elle s'excuser ? "Nous n'en sommes pas encore là, on attend de voir quelle ampleur va prendre cette polémique", ajoute-t-elle. Entre un post et un partage, la nuance est capitale pour l'UMP de La Grande Motte.

Lire et commenter