"La stratégie de Fillon est incompréhensible", selon Thierry Saussez, ex-conseiller de Sarkozy

"La stratégie de Fillon est incompréhensible", selon Thierry Saussez, ex-conseiller de Sarkozy

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
INTERVIEW - Pour Thierry Saussez, l'ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, François Fillon "entretient lui-même le feuilleton de sa crise" après les accusations lancées par le candidat de la droite contre François Hollande. "Trop, c'est trop (...). Il faut qu'il arrête", lance-t-il.

En matière de gestion de crise, Thierry Saussez s'y connaît. Cet expert en communication a été longtemps conseiller de Nicolas Sarkozy et officiait sous son mandat comme directeur du Service d’information du gouvernement (SIG), alors dirigé par François Fillon. 


Nous lui avons demandé de décrypter la stratégie de François Fillon, qui a choisi de porter une attaque contre François Hollande jeudi soir, l'accusant d'entretenir un "cabinet noir". Verdict du proche de l'ex-président : "C'est incompréhensible" et François Fillon "doit arrêter" pour se recentrer sur sa campagne.

LCI : "Cabinet noir" de François Hollande, référence à la mort tragique de Pierre Bérégovoy, costumes "rendus" à Robert Bourgi... Cette stratégie de François Fillon est-elle la bonne pour relancer sa campagne ?

Thierry Saussez : L'exploitation par un responsable politique des grands travers humains, la victimisation, l'exagération des risques et des souffrances, la recherche de boucs émissaires, peuvent apporter certains résultats et notamment solidifier le bloc central des sympathisants. Mais trop, c'est trop. Ce n'est pas le rôle d'un leader d'en abuser. Dans son propre intérêt, il faut qu'il arrête. François Fillon ne peut pas continuer à entretenir lui-même le feuilleton. Dire que ce qui lui arrive est la faute des médias, ce n'est pas forcément faux. Mais dans ce cas précis, les médias ne sont pas en cause. Il s'est enkysté dans sa propre crise. Cette stratégie est absolument incompréhensible.

LCI : Selon vous, qui est à l'origine de cette défense, François Fillon lui-même ou ses conseillers ?

Thierry Saussez : Je connais bien François Fillon. C'est un homme secret, très distant à l'égard des médias. Il a géré cela tout seul, avec l'idée de sortir les informations par petits bouts à son entourage. Ses communicants ont découvert les choses au fur et à mesure.

LCI : François Fillon a-t-il encore une chance à quatre semaines du scrutin ?

Thierry Saussez : Oui. Il doit dire 'basta, je ne ferai plus aucune déclaration sur le sujet'. Puis il doit relancer sa campagne et s'y tenir. Enfin, il faut qu'Emmanuel Macron perde du terrain dans l'opinion, notamment en devenant aux yeux des électeurs le candidat de la gauche.

LCI : Vous dites "trop, c'est trop". Mais Nicolas Sarkozy lui-même pratiquait la victimisation et la mise en cause...

Thierry Saussez : Nicolas Sarkozy, lui, aurait réglé la crise en trois jours. Vous auriez pu courir pour demander une nouvelle réaction de sa part.

LCI : En parlant de Nicolas Sarkozy... Selon un "confidentiel" de RTL, il pourrait envisager de revenir si François Fillon perdait l'élection. Vous y croyez ?

Thierry Saussez : En aucun cas. Si Emmanuel Macron est élu, le lundi 8 mai au matin, ils [les responsables de la droite, NDLR] seront bien sûr tous dans son bureau. Mais Nicolas Sarkozy est engagé dans un projet professionnel. Il a déjà beaucoup donné. Il est passé à autre chose.

En vidéo

Emmanuel Macron sur Fillon : "Il ne faut pas commencer à accuser tout le monde"

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'affaire Penelope Fillon

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter