L’alliance du MoDem  avec le PS à Marseille divise sur Twitter

L’alliance du MoDem avec le PS à Marseille divise sur Twitter

DirectLCI
MUNICIPALES – Le MoDem marseillais a décidé de se mettre "en congé" du MoDem pour rallier le candidat PS à Marseille Patrick Mennucci pour les municipales.

C’était dans l’air depuis un certain temps. Dimanche soir, le secrétaire général adjoint du parti centriste, Christophe Madrolle, a annoncé son ralliement au candidat PS, Patrick Mennucci. Une annonce peu surprenante dans la mesure où le patron du parti à Marseille, Jean-Luc Bennhamias, avait refusé de s’allier à l’UMP comme le lui ordonnait pourtant le président du MoDem, François Bayrou.

Dans la foulée, les élus centristes avaient tenté un rapprochement avec le candidat Pape Diouf . En vain. Faute d’accords sur des questions de fonds, les discussions avaient été interrompues . "Afin de ne pas brouiller l’image", Christophe Madrolle annonce se "mettre en congé" du parti pour mieux se rassembler "autour de Patrick Mennucci".

Un ralliement qui divise

Un rassemblement qui n’est cependant pas du goût de certains. Rallié depuis plusieurs mois à Jean-Claude Gaudin, l’élu du MoDem au conseil municipal, Childéric Muller les accuse sur Twitter d’être des "mercenaires verts", en référence à leur passé au sein du parti écologiste. Les membres de l’UMP eux n’y vont pas de main de main morte. "Le bal des faux-culs", dénonce Paul John, tandis qu’Alain Salloum affirme avoir "des nausées".

Mais à un mois du premier tour des élctions municipales, ce ralliement fait les affaires du PS local, ravi de ce "rassemblement républicain et humaniste". Président de l’association Rencontres Tsiganes à Marseille, Jean-Paul Kopp, se dit "heureux" de cette union sur le réseau social. Même son de cloche pour Arnaud Beaumont qui y voit lui "le choix du courage".
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter