Le candidat du jour : Delphine Wespiser, Miss France 2012, bientôt conseillère municipale ?

Le candidat du jour : Delphine Wespiser, Miss France 2012, bientôt conseillère municipale ?

DirectLCI
POLITIQUE – A seulement 22 ans, Delphine Wespiser, sacrée Miss France en 2012, a décidé de se lancer dans la course aux municipales dans son village natal de Magstatt-le-Bas, situé dans le Haut-Rhin.

Récemment, on apprenait que des personnalités comme Vincent Lagaf' ou encore l'acteur Benoît Solès se lançait dans la course aux municipales. Cette fois, c'est une candidature people plus glamour qui va tenter sa chance : Delphine Wespiser, qui a remporté l'écharpe de Miss en 2012. Elle vient en effet d'annoncer officiellement qu'elle avait choisi de figurer sur la liste du maire sortant de son village natal de Magstatt-le-Bas, situé dans le Haut-Rhin.

Sollicitée par les deux candidats têtes de liste aux municipales, l'ancienne reine de beauté a opté pour le maire sortant Lucien Bronner, sans étiquette, pour ses "qualités humaines" et parce qu'elle le connaît "depuis très longtemps". "Peut-être que si je n'avais pas été Miss, ça ne serait jamais venu à l'idée (de faire de la politique). Mais cette expérience m'a fait grandir et connaître énormément de monde, de politiques, de chefs d'entreprise et au bout d'un moment, on a envie d'essayer", a expliqué la jeune femme de 21 ans, qui ne souhaite toutefois pas être "cataloguée comme la Miss qui fait de la politique".

Ardente défenderesse du dialecte alsacien

Et face à ses possibles détracteurs, la jeune Rousse incendiaire de 22 ans a déjà préparé sa défense : "Ca fait un moment que je m'investis pour l'Alsace et pour la défense du dialecte alsacien. J'avais aussi envie de m'investir localement dans mon petit village que j'apprécie et dans lequel je vis depuis toujours", répond ainsi Delphine Wespiser, qui a "fait le choix de revenir vivre" à Magstatt-le-Bas, au nord de Mulhouse, après avoir vécu un an à Paris lorsqu'elle avait été élue Miss France.

"Ce n'est pas de l'amusement mais juste de l'investissement. Je pense que je peux apporter quelque chose à Magstatt, faire rayonner la commune en Alsace", souligne en outre Delphine Wespiser, devenue animatrice sur plusieurs chaînes de télévision et radio locales, outre ses fonctions d'"ambassadrice de la région".

Une Miss qui s'investit en politique, une première ? Pas vraiment : par le passé, Elodie Gossuin (Miss France 2001) s'est elle aussi lancée dans la bataille, avec succès. La picarde a ainsi été élue conseillère régionale UDF en 2004, avant d'être réélue en novembre 2010, cette fois sous la bannière UMP.

Lire et commenter