Le candidat du jour – Didier Pesson, le fils d'une maire PS de Lyon roule pour l'UMP

Le candidat du jour – Didier Pesson, le fils d'une maire PS de Lyon roule pour l'UMP

DirectLCI
POLITIQUE – Le fils du maire socialiste du Vème arrondissement de Lyon rejoint les rangs du candidat UMP, Michel Havard. Au grand dam de Gérard Collomb ?

Les "prises de guerre" font partie du jeu politique, surtout à quelques semaines des élections municipales. A Lyon, celle que vient de réussir l’UMP ce jeudi n’est toutefois pas banale. Didier Pesson (49 ans), le fils de la maire socialiste du 5e arrondissement, Alexandrine Pesson (73 ans), sera sur la liste de Michel Havard, adversaire du maire sortant PS Gérard Collomb en mars prochain.

Ce chirurgien-dentiste de 49 ans, père d’un enfant et ancien président du LOU Rugby (2005-2007), sera également chargé de la thématique "jeunesse et sport" dans l'équipe de campagne du candidat UMP. "Michel Havard et moi, c’est surtout une rencontre, explique Didier Pesson à metronews. Je le connais depuis une dizaine d’années, nous sommes de la même génération (Michel Havard a 46 ans, ndlr). Sa vision et son positionnement pour Lyon me correspondent." Membre du Parti Socialiste jusqu’en 2004, Didier Pesson assure que cette situation ne changera en rien les rapports qu’il peut avoir avec sa mère.

"Gérard Collomb est furax"

"Nous ne sommes pas fâchés, je l’ai avertie quant à mes intentions et nous faisons la part des choses. Je trouve d’ailleurs très bien ce qu’elle a pu faire lors de ses deux mandats dans le 5e arrondissement. Mon engagement n’est pas politique mais issu de la société civile", nous précise-t-il. Didier Pesson ne devrait de toute façon pas concurrencer sa mère, puisque celle-ci ne se représentera pas.

A l’UMP, la présence d’un ancien socialiste dans les rangs de Michel Havard fait sensation. "D’après ce que je sais, Gérard Collomb est furax, confie Damien Gouy-Perret, directeur de campagne du candidat UMP. C’est le signe qu’il ne fait pas l’unanimité. Mais si Didier Pesson est avec nous, c’est aussi pour sa qualité et son expérience. C’est une prise de guerre utile."
 

Plus d'articles

Sur le même sujet