Le Foll demande à Wauquiez et aux détracteurs de Hollande de "la fermer"

Le Foll demande à Wauquiez et aux détracteurs de Hollande de "la fermer"
Élections Européennes 2019

TENSIONS - A l'occasion de sa conférence de presse d'après Conseil des ministres, Stéphane Le Foll a estimé que certaines personnalités politiques qui avaient critiqué François Hollande ces derniers jours devraient "la fermer". Le porte-parole du gouvernement s'en est notamment pris à Laurent Wauquiez, déclarant qu'il n'avait pas fait l'Ecole normale mais "l'école anormale".

Lors de son point presse à l'issue du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement a été interrogé sur les personnalités politiques qui ces derniers jours ne se cachent pas pour critiquer François Hollande. Cela a été le cas de Bruno Le Maire, qui a déclaré qu'il n'avait "pas de respect pour François Hollande"; du socialiste Alain Rousset, président de la région Nouvelle Aquitaine, suspecté d'avoir demandé au chef de l'Etat de "la fermer"; et de Laurent Wauquiez, qui s'était amusé de la mort du président en disant à Gérard Larcher qu'il était le premier sur la liste pour assurer l'intendance.

Lire aussi

    "Il y a des phrases qui sont dites et qui n’honorent pas leurs auteurs"- Stéphane Le Foll

    "Je trouve que quelque fois un certain nombre de personnalités, pour reprendre la formule (d’Alain Rousset, ndlr), devraient la fermer", a réagi Stéphane Le Foll. "Il y a des phrases qui sont dites et qui n’honorent pas leurs auteurs", a-t-il continué, avant de s'en prendre plus particulièrement au président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "J’ai cru comprendre que Laurent Wauquiez a fait une plaisanterie, c’est vrai. Il a fait l’Ecole normale me dit-on. J’ai plutôt l’impression que c’était l’école anormale." "

    Ce type de phrases, ce type de références, ce manque de respect participent aussi à la fragilité et la difficulté d’exercer le pouvoir. Ceux qui veulent l’exercer ensuite devraient y penser. C’est un conseil que je leur glisse. Dans ces moments, un peu de retenue et de respect ne nuira à personne", a-t-il conclu.

    Lire aussi

      Et aussi

      Lire et commenter