"Le Grand Débat" : le gimmick "Mes chers compatriotes" de Jean Lassalle a inspiré Twitter

"Le Grand Débat" : le  gimmick "Mes chers compatriotes" de Jean Lassalle a inspiré Twitter

MES CHERS COMPATRIOTES - Mardi soir, pendant le Grand Débat organisé sur France 2, le député du Béarn Jean Lassalle a commencé toutes ses phrases par "Mes chers compatriotes". Une tournure de phrase allègrement reprise et détournée sur les réseaux sociaux.

C’est sûr, il détonne. Avec son accent, sa stature imposante, sa volonté farouche de se poser en défenseur de la ruralité, mais aussi... par ses tournures de phrases. Mardi soir, pendant le Grand Débat, le député béarnais Jean Lassalle, qui est persuadé d’arriver au second tour de l'élection présidentielle, a commencé toutes ses prises de parole par "mes chers compatriotes". Donnant ainsi un ton très solennel à chacune de ses interventions.  Forcément, il n’en fallait pas plus pour inspirer les internautes, qui s’en sont donnés à cœur joie... Morceaux choisis : 

Toute l'info sur

Elections présidentielles

Lire aussi

Lire aussi

Ce qui amène certains à faire une synthèse très... synthétique des positions des candidats.

Lire aussi

Une récurrence qui du coup a créé un véritable manque chez les internautes quand le candidat ne citait plus la phrase...

Lire aussi

Le député, qui avait obtenu ses parrainages a la dernière minute, est adepte des méthodes choc pour afficher ses positions, plutôt critiques envers la mondialisation et l’Union européenne. Il avait notamment eu un petit succès médiatique en entamant, en 2006 dans la salle des Quatre-Colonnes, une grève de la faim de 39 jours, pour éviter le départ de la vallée d’Aspe de l’usine Toyal. En 2013, il avait entamé une marche à travers la France, à la rencontre des citoyens, pour "écouter leurs griefs et donner la parole aux 'oubliés'", qui avait duré 8 mois. 

En vidéo

VIDEO. Lassalle, Cheminade, Poutou : les petits candidats stars des réseaux sociaux

L’homme politique a accompagné François Bayrou pendant plusieurs décennies, avant de fonder en 2016 son propre mouvement, "Résistons", avec lequel il s’est lancé dans la course à l’Elysée.

Une chose est en tout cas sûre : avec son gimmick "Mes chers compatriotes", Jean Lassallle a conquis aujourd’hui un nouveau public, celui des Twittos.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : 10 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.