Ingrid Betancourt : quand la voix de Sarkozy est sortie du transistor, "j'ai vu la peur dans le regard de mes geôliers"

Élections Européennes 2019
TÉMOIGNAGE - L'ex-otage en Colombie Ingrid Betancourt est intervenue dimanche sur la scène du Zénith, avant le discours de Nicolas Sarkozy. Elle a raconté comment, "enchaînée à un arbre", elle a entendu pour la première fois la voix de l'ex-chef de l'Etat.

Parmi les personnalités qui chauffaient le Zénith, dimanche à Paris, pour le grand meeting de Nicolas Sarkozy, il en est une qui a retenu tout particulièrement l'attention. Le témoignage d'Ingrid Betancourt, devenue très proche de l'ancien chef de l'Etat, détonnait singulièrement dans l'ambiance générale.


L'ancienne otage des Farc en Colombie, délivrée en juillet 2008, a en effet raconté comment elle a connu l'actuel candidat à la primaire à droite. Elle était alors... en pleine jungle, et prisonnière. "Peut-être que vous ne vous souvenez pas du jour où vous avez entendu pour la première fois le nom de Nicolas Sarkozy", a-t-elle lancé à la salle. "Pour moi, ce fut un moment que je n'oublierai jamais." Et de raconter : 

J'étais enchaînée à un arbre au fin fond de la forêt. Mes ravisseurs et moi avons entendu la voix de Nicolas SarkozyIngrid Betancourt

La voix du chef de l'Etat, qui s'adresse aux Farc, sort d'un transistor de fortune accroché à une branche. Et là, assure l'ancienne otage, "j'ai vu la peur dans le regard de mes geôliers". 


La suite, on la connaît mieux. "Mon sort est devenu l'affaire du président de la République", explique Ingrid Betancourt. Qui a rendu hommage "au sens de la stratégie" de Nicolas Sarkozy, qui a su "faire bouger les autres dirigeants, mais aussi les terroristes". Et de conclure : "mon sort tenait dans sa détermination, son courage et sa crédibilité". Bref, un témoignage compte triple pour Nicolas Sarkozy, au moment où l'ancien Président est en grosse difficulté dans les sondages.

Lire aussi

En vidéo

Ce qu'il faut retenir du meeting de Nicolas Sarkozy

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fillon candidat de la droite pour 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter