Le Président de la république est élu au suffrage universel, mais comment cela fonctionne-t-il ?

ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2019
SCRUTIN - Vote de l’ensemble des citoyens, le suffrage universel permettra dimanche 23 avril à 47 millions de Français d’élire leur président. Utilisé pour la dixième fois, comment fonctionne-t-il ?

Au début de la Ve République, le Président français n’était pas élu par le peuple. C’est le général de Gaulle qui change la donne en 1962. Le suffrage universel direct est instauré. Dès lors, le chef d’Etat honorera un mandat de sept ans.


En 2001, ce septennat sera finalement transformé en quinquennat. Mais comment fonctionne-t-il réellement ?

Quelles conditions pour pouvoir se présenter ?

Le candidat doit être français, avoir au minimum 18 ans et rassembler 500 parrainages.

Le déroulement

Le 23 avril au soir, les deux personnalités qui arriveront en tête seront qualifiées pour le second tour.

Deux semaines plus tard, le vainqueur désigné sera celui qui rassemblera la majorité des suffrages exprimés.

Une nouveauté en 2017

Pour éviter toute fuite sur les réseaux sociaux, les bureaux seront ouverts de 8h à 19h, contre 18h auparavant. Et jusqu’à 20h dans certaines grandes villes.

Qui peut voter ?

Il faut avoir 18 ans, être français, inscrit sur les listes électorales au 31 décembre 2016.

Pour voter, seule la pièce d’identité est nécessaire, la carte d’électeur étant facultative.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections présidentielles

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter