Le PS dénonce l’accord Guérini-Gaudin

Le PS dénonce l’accord Guérini-Gaudin

DirectLCI
MUNICIPALES - La maire sortante PRG du 2e secteur de Marseille, la guériniste Lisette Narducci, a annoncé une fusion de sa liste avec celle de l'UMP, mardi au cours d'une conférence de presse aux côtés de Jean-Claude Gaudin

Branle-bas de combat mardi midi à la fédération PS de Marseille. Aussitôt officialisée, l’annonce de la fusion des listes entre la guériniste Lisette Narducci et l’UMP dans les 2ème et 3ème arrondissements pour le deuxième tour des élections municipales a fait l’effet d’une bombe au sein du QG socialiste. Une ambiance électrique illustrée par la présence de la plupart des têtes de listes invitées à dénoncer cette "alliance scélérate" selon Patrick Mennucci.

Premier à s’exprimer sur l’estrade de la rue Montgrand (6ème arrondissement), le candidat PS du secteur concerné, Eugène Caselli. D’un ton grave, celui qui est arrivé en 3ème position dimanche soir dans ce secteur derrière Lisette Narducci et l’UMP, Solange Biaggi, a estimé que "les masques (étaient) tombés" en mettant au jour "un accord secret" Gaudin-Guérini connu des socialistes marseillais depuis les primaires.

Un mariage de raison

Dans une ambiance moins tendue mais pas moins survoltée, Lisette Narducci avait scellé dans la matinée au QG de l’UMP une alliance dans les tuyaux depuis dimanche soir. Stratégiquement, la candidate du Parti radical de gauche s’assure, sauf surprise, la victoire dans un secteur où elle était déjà maire depuis 2008.

Prenant Jean-Claude Gaudin à témoin, elle lui a déclaré : "je dois dire, M. le maire, que vous avez été celui qui a répondu à cette demande (faire barrage au FN) en me faisant la proposition qu'aurait dû me faire la gauche". Visiblement ravi de cette prise de guerre, le maire-sortant entend poursuivre un rassemblement permettant d'avoir la majorité absolue". Reste à savoir quel accueil les électeurs du 2ème secteur feront de ce mariage de raison.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter