Nolan "le gifleur" et Francis Lalanne candidats face à Manuel Valls : n'importe qui peut-il se présenter n'importe où ?

Élections Européennes 2019

À LA PORTÉE DE TOUS - Lalanne, Ruffin, "Nolan, le gifleur", les candidatures originales se multiplient pour les législatives 2017. Mais n'importe qui peut-il être candidat ? Peut-on se présenter où l'on veut ? LCI fait le point sur les règles d'investiture.

Comme toujours à l'occasion des élections législatives, les candidatures se multiplient, et ils sont parfois plus d'une dizaine à se présenter dans une même circonscription. Le scrutin des 11 et 18 juin prochains voit ainsi émerger de nouvelles têtes. Des citoyens mais aussi des personnalités comme François Ruffin, Francis Lalanne, ou encore Nolan, "le gifleur" de Manuel Valls, se sont lancés dans la course à l'Assemblée nationale. 

Mais n'importe qui peut-il prétendre à la fonction de député ? Sur le principe, être candidat est à la portée de tous. Le Code électoral est en effet assez souple en matière d'investiture :"Tout Français et toute Française ayant la qualité d’électeur peut faire acte de candidature et être élu, sous réserve des cas d’incapacité ou d’inéligibilité prévus par la loi". 

Les conditions nécessaires sont donc d'être Français, majeur, inscrit sur les listes électorales et en pleine possession de ses droits civiques. Il suffit ensuite d'un passage à la préfecture pour déclarer sa candidature, son suppléant et son mandataire financier. Point non négligeable : à l'inverse de l'élection présidentielle, où le candidat doit obtenir 500 parrainages, le prétendant à l'Assemblée nationale n'en a nul besoin.

Lire aussi

Le député, l'élu de la nation

Le député étant le représentant de la nation tout entière, il est détenteur d’un mandat national et ce n'est donc pas un élu local. Rien ne l'oblige à vivre ou à posséder un domicile dans sa circonscription. Les candidats aux législatives peuvent donc se présenter n'importe où. 

Lire aussi

En vidéo

Législatives : une campagne si particulière pour les électeurs ... et les candidats

La candidature de Jean-Luc Mélenchon à Marseille en est un bon exemple. Ancien sénateur de l'Essonne, le leader de la France insoumise a été député européen dans le Sud-Ouest, candidat aux législatives à Hénin-Beaumont et maintenant dans les Bouches-du-Rhône alors qu'il est actuellement inscrit sur les listes électorales à Paris. 

Les déclarations d'investiture ont lieu jusqu'au 22 mai à la préfecture, alors si l'envie vous en dit, présentez-vous !

Et aussi

Lire et commenter