NKM hospitalisée : son adversaire REM Gilles Le Gendre suspend sa campagne

STOP - Le candidat de La République en marche, arrivé largement en tête dans la 2e circonscription de Paris, a fait savoir qu'il suspendait sa campagne après que l'ex-ministre a été violemment prise à partie par un passant et hospitalisée ce jeudi 15 juin.

La campagne est-elle déjà finie dans la deuxième circonscription de Paris ? Toujours est-il qu'après que Nathalie Kosciusko-Morizet a été violemment prise à partie ce jeudi par un passant, alors qu'elle distribuait des tracts dans le Ve arrondissement, son adversaire Gilles Le Gendre, candidat de La République en marche, a décidé de suspendre sa campagne. En deux temps. 

Après avoir, dans un premier tweet, condamné "l'altercation et le malaise dont NKM a été victime", celui qui est largement arrivé en tête du premier tour dimanche dernier s'est vu reprocher de chercher à diminuer le caractère violent de ce qu'avait subi sa concurrente.

Quelques internautes lui ont en effet fait remarquer qu'il ne s'agissait pas là d'une altercation mais d'une agression et lui ont intimé de mettre sa campagne en suspens le temps que l'ancienne ministre de l'Ecologie se remette, alors qu'elle a été hospitalisée suite au malaise. Dont acte. L'intéressé reprend alors son clavier et condamne "fermement" l'agression et "suspend" sa campagne. 

NKM ne sortira pas de l'hôpital ce jeudi

Pour combien de temps ? L'équipe de campagne de Gilles Legendre nous affirme que la pause s'étendra "jusqu'à ce qu'on ait de plus amples informations. C'est une suspension sans délai fixe. Tant que NKM n'est pas en état de faire campagne, on en restera là." 


Mais selon des informations communiquées à LCI par l'attachée de presse de Nathalie Kosciusko-Morizet, cette dernière ne sortira pas de l'hôpital ce jeudi. Elle indique toutefois que la campagne ne s'arrête pas pour autant, sa suppléante étant chargée d'honorer ses rendez-vous. La directrice de campagne de NKM, Olivia Laurentjoye, doit faire un point presse devant l'hôpital Cochin, où sa candidate a été accueillie. Au premier tour des élections législatives, cette dernière est arrivée en deuxième position, avec 18,1% des voix. Loin derrière Gilles Le Gendre et ses 41,8%.

Suivez l'actualité politique sur notre page spéciale


Découvrez les résultats des législatives sur notre carte interactive

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter