Législatives : la droite LR et UDI résiste et devient la première force d'opposition

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 2017
MIEUX QUE PREVU - Avec 133 sièges pour l'alliance UDI-LR selon les premières projections Kantar Sofrès-One Point au soir du second tour des législatives 2017, la droite est la première force politique d'opposition et évite la déroute que certains sondages lui prédisaient. Malgré tout, très affaiblie, elle ne pourra pas peser sur l'exécutif lors des votes à l'Assemblée.

Dans l'opposition à François Hollande, la droite et le centre pouvaient compter sur 229 députés à l'Assemblée nationale. Mais après la recomposition politique massive autour de la nouvelle majorité présidentielle d'Emmanuel Macron, la première force d'opposition du pays ressort très affaiblie du second tour des législatives. Selon les premières projections, l'alliance LR-UDI pourrait se prévaloir de 133 députés au Palais Bourbon. 


La contre-performance est réelle pour le chef de file de la droite, François Baroin, malgré les efforts entrepris pour redresser la barre et mobiliser l'électorat après l'échec de François Fillon à la présidentielle. Cependant, le score de dimanche soir écarte les pires présages qui annonçaient moins de 100 députés pour la droite. 

Un record

La droite française, que les pronostics donnaient gagnante il y a à peine un an, avant la campagne catastrophique de François Fillon, n'a jamais été aussi faible sous la Ve République. Jusqu'ici, elle avait atteint son plus bas niveau en 1981, avec 150 députés face à la majorité de gauche de François Mitterrand. 


Les rescapés des législatives, qui représentent malgré tout la principale opposition au gouvernement, devront choisir leur stratégie, entre combat résolu ou débat "constructif" avec la majorité présidentielle. Mais au-delà de la stratégie, le score historiquement bas de la droite et du centre devrait secouer durablement les fondations des deux partis LR et UDI, si ces derniers survivent sous cette forme au séisme. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter