Législatives : pourquoi les Français de l'étranger ont déjà voté pour le premier tour

Législatives : pourquoi les Français de l'étranger ont déjà voté pour le premier tour
Élections Européennes 2019

Toute L'info sur

Elections législatives 2017

ORGANISATION - Plus d' un million de Français de l’étranger étaient appelés aux urnes dans onze circonscriptions, samedi dernier. Ils ont voté avec un peu plus d’une semaine d'avance sur la France métropolitaine et les DOM-TOM. Alors que les résultats officiels du premier tour des législatives seront publiés ce lundi soir vers 20 heures, on vous explique les raisons de ce scrutin précoce.

Pour le premier tour des élections législatives, les Français résidant à l'étranger avaient une semaine d'avance sur les métropolitains et les habitants des DOM-TOM. En effet, les électeurs vivant sur le continent américain étaient appelés aux urnes dès ce samedi 3 juin pour le premier tour, ceux des autres régions du monde voteront ce dimanche 4 juin. Cela représente 717 bureaux de vote regroupés en 450 sites, 180 candidats et 1,3 million d'électeurs, qui peuvent voter par procuration ou par correspondance postale. Dans la journée, le candidat de la REM dans la 1re circonscription (celle de l'Amérique du nord), Roland Lescure, se réjouissait des premiers résultats qui le plaçaient nettement en tête.   

Pourquoi une semaine d'avance alors que pour la présidentielle, les Français expatriés votaient la veille ?  Sur le site du ministère des Affaires étrangères, il est expliqué que cela est dû aux "délais d’acheminement par courrier de la propagande électorale". Quinze jours sont nécessaires pour faire parvenir à tous les électeurs les professions de foi des candidats qui seront qualifiés pour le second tour.

Au second tour, les Français résidant en Amérique voteront le samedi 17 juin, les autres se rendront aux urnes le 18 juin, comme en métropole et dans les DOM-TOM.

La Polynésie française vote aussi ce samedi

La Polynésie française a elle aussi de l'avance sur le scrutin car ses électeurs sont appelés aux urnes dès ce samedi au premier tour des élections législatives. Les raisons sont les mêmes : l'acheminement de la propagande électorale entre les deux tours. Dans les îles et atolls qui ne disposent pas d'aérodrome, les professions de foi et les bulletins de vote sont largués en mer par des avions de l'armée. Le second tour aura lieu le 17 juin.

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent